F/A-18 – Le service de police aérienne est garanti

Berne, 31.01.2018 - Les vérifications effectuées sur les deux F/A-18 Hornet destinés au service de police aérienne n’a pas révélé de problème. Le service de police aérienne est ainsi à nouveau assuré. Les F/A-18 restants vont être également contrôlés.

La découverte d’une charnière fissurée sur un volet d’atterrissage d’un F/A-18C (communiqué de presse du DDPS du 31.01.2018) a entraîné la décision de soumettre tous les avions à un contrôle. Les deux appareils utilisés pour le service de police aérienne (PA24) ont été contrôlés en priorité. Les vérifications ont pu être terminées ce mercredi après-midi et n’ont pas révélé de problème. Ces deux F/A-18 Hornet seront donc à nouveau disponibles sans restriction pour le service de police aérienne dès la première heure demain matin. Les autres F/A-18  engagés dans le service de vol des Forces aériennes sont actuellement en cours de contrôle ou vont y être soumis tout prochainement. L’ensemble de la flotte des F/A-18 devrait avoir passé le contrôle d’ici jeudi soir.

 

La vérification de la capacité de vol et de la sécurité en vol est une mesure préventive prise suite à la détection de la fissure d’une charnière d’un volet d’atterrissage lors du contrôle intermédiaire d’un F/A-18 Hornet effectué le 29 janvier 2018. A cet effet, on a utilisé un appareil spécial permettant de détecter les fissures même les plus minimes. Il s’agit là d’une analyse dite non destructive (Non Destructive Inspection) des microstructures.

 

Un travail de deux à trois heures est requis par appareil en moyenne, préparatifs compris.


Adresse pour l'envoi de questions

Kaj-Gunnar Sievert
Chef de la communication
058 464 62 47


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-69672.html