L’armée a commencé ses préparatifs en vue du WEF 2018 (Dernière modification 15.01.2018)

Berne, 12.01.2018 - L’armée se prépare à appuyer le canton des Grisons lors de la rencontre du World Economic Forum (WEF) 2018 de Davos. Près de 341 militaires mettent actuellement en place le dispositif de sécurité.

Cette semaine, l’armée a commencé les travaux menés au profit du canton des Grisons pour assurer la sûreté de la rencontre du WEF 2018. Actuellement, près de 341 militaires préparent et mettent en place les mesures de sécurité, la logistique et le dispositif de l’aide au commandement.

Le Parlement a fixé à 5000 au maximum le nombre de militaires à engager du 19 au 29 janvier dans le cadre de ce service d’appui. Sur le site de Davos en particulier, des militaires de milice seront notamment engagés lors du sommet pour des tâches en lien avec la logistique, comme le service sanitaire et la régulation du trafic, et des militaires professionnels assureront la protection des personnes et les contrôles d’accès. En dehors de Davos, l’armée protège les infrastructures et fournit des prestations sur le plan de la logistique et au niveau de l’aide au commandement. Pour l’exécution de sa mission, la troupe jouit des pouvoirs de police conformément à l’ordonnance concernant le pouvoir de police de l’armée.

La sécurité dans l’espace aérien est une tâche qui incombe à la Confédération. Sur mandat du Conseil fédéral, les Forces aériennes renforcent leur service de police aérienne durant le WEF. Elles sécurisent l’espace aérien au-dessus de Davos 24h/24 et, du fait de la proximité de la frontière avec l’Autriche, collaborent étroitement avec les forces aériennes de ce pays. L’utilisation de l’espace aérien et des aérodromes sis dans la région de Davos sera limitée du lundi 22 janvier, 08h00, au samedi 27 janvier, 17h00, au plus tard. Les Forces aériennes effectueront aussi des transports et des reconnaissances aériennes en faveur du canton des Grisons.

Les personnalités du WEF spécifiquement protégées par le droit international public peuvent être héliportées par l’Armée suisse de l’aéroport de Zurich-Kloten à Davos. Cette année également, les invités du WEF auront la possibilité d’atterrir directement sur l’aérodrome militaire de Dübendorf. Ces personnes assureront ensuite elles-mêmes leur transport jusqu’à Davos. L’aérodrome peut accueillir au maximum 40 avions. Il servira provisoirement d’aérodrome douanier et de frontière extérieure de l’espace Schengen.

Cet engagement de l’armée se fonde sur le principe de subsidiarité, sa responsabilité incombant donc aux autorités civiles. Le responsable général est le commandant de la police cantonale des Grisons, le colonel Walter Schlegel. Le chef du commandement des Opérations, le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, dirige l’engagement de l’armée en qualité de commandant de l’engagement subsidiaire de sûreté.


Adresse pour l'envoi de questions

Stefan Hofer
Porte-parole de l’armée
058 463 37 41



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-69475.html