Feu vert pour le tunnel de base du Ceneri

Berne, 22.06.2005 - Le tunnel de base du Ceneri (TBC), long de 15,4 km, sera construit avec deux tubes qui seront entièrement aménagés. L’échelonnement des travaux n’a pas été retenu. Le Conseil fédéral en a décidé ainsi et a alloué pour le TBC 1,3 milliard de francs prélevé sur le crédit global de la NLFA. Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) a été chargé d’intervenir auprès d’AlpTransit Gothard (ATG) pour lancer les travaux de construction du tunnel de base.

Le TBC fait partie du projet NLFA depuis la première votation sur AlpTransit en 1992. Le peuple et les cantons l’ont confirmé en 1998, durant la votation sur le financement des transports publics (FTP). Dans plusieurs décisions, le Conseil fédéral et le Parlement ont déclaré qu’il faisait partie intégrante du nouvel axe du St-Gothard (chemin de fer à faible déclivité).

Le TBC comprendra deux tubes à simple voie. A l’heure actuelle, c’est la norme européenne pour les tunnels de cette longueur qui sont empruntés tant par les trains voyageurs que par les trains marchandises. Les coûts s’élèveront à 2 milliards de francs (tous les chiffres : prix de 1998). Ils sont inclus dans la prévision des coûts finals de la NLFA (actuellement :16,3 mrd). Le Conseil fédéral a maintenant alloué une tranche de 1,3 milliard pour ce tunnel.

Auparavant, le DETEC avait revu encore une fois l’échelonnement de la construction du TBC. Il est arrivé à la conclusion qu’il fallait rejeter une construction par étapes. Certes, un tel procédé permettrait d’économiser 155 millions de francs à court terme. Mais des surcoûts de 334 millions devraient être pris en charge plus tard, lorsqu’il faudrait équiper le deuxième tube. L’échelonnement réduirait en outre de 60 pour cent la capacité du TBC et limiterait fortement l’extension prévue du RER Tessin – Lombardie (TILO).

La majeure partie du trafic marchandises devrait aussi continuer de passer par le tronçon de faîte du Ceneri, ce qui entraverait le transfert du trafic lourd de la route vers le rail. Or l’amélioration de la productivité, déterminante pour ce trafic, va de pair avec un chemin de fer de plaine intégral qui comprend les tunnels de base du St-Gothard et du Ceneri.

La mise à l’enquête publique des plans du TBC a eu lieu au printemps 2003. Le DETEC approuvera bientôt les plans. La notification de la décision d’approbation des plans est envisagée pour la mi-août 2005. Les travaux préliminaires pourront commencer à partir de l’automne 2005. Le début des travaux principaux est prévu pour 2006/2007.




Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-691.html