Étude sur l'évolution de la situation financière du secteur suisse de l'électricité au cours des dix dernières années

Berne, 10.11.2017 - L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) publie aujourd'hui une étude sur l'évolution financière des entreprises suisses d'approvisionnement en énergie au cours des dix dernières années. Réalisée par la société EY et mandatée par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) et par la Commission fédérale de l'électricité (ElCom), cette étude a pour objectif de mettre en lumière l’évolution de la situation financière du secteur suisse de l'électricité au cours des dix dernières années. Cette étude présente également l’évolution des contributions versées par les entreprises d'approvisionnement en électricité (EAE) aux pouvoirs publics (sous forme de dividendes, redevances hydrauliques et impôts).

L'étude s'est basée sur des données publiques disponibles pour un échantillon représentatif d'EAE suisses sur la période 2007 à 2016. Ces informations ont permis de déterminer les chiffres-clés concernant les aspects suivants: situation en matière de bénéfice, rentabilité, financement, réserves et liquidités, redevances hydrauliques, dividendes et impôts.

Principaux résultats

  • Au vu de la structure et de l'orientation entrepreneuriale des différentes EAE considérées, ces dernières peuvent être divisées en deux groupes: Alpiq et Axpo d'une part et les autres EAE d'autre part.
  • Le groupe constitué d'Alpiq et Axpo a vu son chiffre d'affaires, l'EBITDA et le résultat net évoluer à la baisse entre 2007 et 2016: le chiffre d'affaires cumulé a presque diminué de moitié et des pertes nettes sont apparues dès 2011. Le degré de financement est passé de 24 à 49 %.
  • Durant la période considérée, le second groupe a vu son chiffre d'affaires et l'EBITDA progresser: certes le résultat net cumulé de ce groupe s'est détérioré au cours de la période considérée (à l'exception des plus petites EAE dont le résultat net a augmenté entre 2007 et 2016), mais il est tout de même resté positif même après 2011. Les fluctuations du résultat net des plus grandes EAE de ce groupe sont principalement dues à leurs participations dans les entreprises Alpiq et Axpo. La part du capital étranger de ce groupe d'EAE a légèrement augmenté, tout en restant à un niveau relativement bas de 20 %.
  • Les dividendes versés aux cantons ont diminué de presque 40 % au cours de la période considérée. Les cantons du Plateau suisse, détenant plus de 10 % de participation dans Axpo et Alpiq, ont enregistré la plus forte baisse des dividendes reçus.
  • Les dividendes reçus en 2016 par les communes et les villes considérées dans cette étude sont au même niveau qu'en 2007 (avec une augmentation entre 2009 et 2015).
  • Le total des redevances hydrauliques a augmenté de près de 40 % sur la période 2007-2015.
  • Les impôts payés ont considérablement diminué au cours de la période considérée, en raison notamment de la baisse des impôts payés par les grandes EAE. Les impôts payés par les autres EAE sont restés relativement constants.

L'étude est disponible en allemand avec un résumé en français.


Adresse pour l'envoi de questions

Marianne Zünd, responsable médias et politique, 058 462 56 75, 079 763 86 11



Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-68740.html