La Suisse s’engage dans la lutte contre la tuberculose dans l’est de l’Ukraine

Berne, 18.10.2017 - Le septième convoi de l’aide humanitaire suisse a aujourd’hui atteint la ville de Louhansk, dans l’est de l’Ukraine. La livraison comprend un nouvel appareil pour le diagnostic de la tuberculose. Permettant d’identifier rapidement cette dangereuse maladie pulmonaire, il doit contribuer à limiter sa propagation.

Un convoi de l’aide humanitaire suisse a atteint le 18 octobre la ville de Louhansk, dans l’est de l’Ukraine. L’équipe d’accompagnement suisse a remis à une clinique spécialisée de la ville un nouvel appareil d’analyse ainsi que les fournitures accompagnantes pour lutter contre la maladie, d’une valeur totale de 180 000 francs. Depuis le début du conflit en 2014, la Suisse est le premier acteur humanitaire qui a pu acheminer du matériel pour le diagnostic de la tuberculose jusqu’à Louhansk, dont la région est menacée par une épidémie.

Au début du conflit, en été 2014, le laboratoire de la clinique spécialisée dans la tuberculose de Louhansk a été endommagé par des tirs. Depuis, le diagnostic de cette dangereuse maladie pulmonaire nécessite près de deux mois. Le matériel médical acheminé par la Suisse dans la région contrôlée par les séparatistes permet de diagnostiquer la tuberculose en quelques heures seulement. Une identification rapide est cruciale, chaque tuberculose non diagnostiquée constituant une bombe à retardement potentielle susceptible de contaminer d’autres personnes.
 
En Europe, l’Ukraine enregistre le plus grand nombre de nouveaux cas de tuberculose par année. Les statistiques de l’OMS indiquent par ailleurs une recrudescence des cas de tuberculose résistante aux antibiotiques dans la région de Louhansk, et l’Ukraine occupe la cinquième place du classement mondial en la matière.

Le matériel médical a été acheminé de l’autre côté de la ligne de contact par camions, via Donetsk. Le convoi était accompagné par trois représentants de l’aide humanitaire suisse et du Corps suisse d’aide humanitaire. Cette opération a été réalisée en collaboration avec les Nations Unies.

Il s’agit du septième convoi humanitaire envoyé par la Suisse depuis le printemps 2015 dans la région en conflit. La Direction du développement et de la coopération (DDC) est à ce jour le seul acteur étatique à organiser des transports humanitaires dans la région en conflit de l’est de l’Ukraine, apportant son aide à la population de part et d’autre de la ligne de contact.

Outre des actions humanitaires dans l'est du pays, la DDC est engagée depuis plusieurs années en Ukraine dans la coopération au développement avec notamment d'importants projets dans le domaine de la santé. La coopération avec l'Europe de l'Est s’engage en Ukraine pour la cohésion nationale, une gouvernance démocratique inclusive ainsi qu’un développement économique et social durable. Elle y est active dans les secteurs suivants: gouvernance et promotion de la paix, amélioration des soins et prévention des maladies non transmissibles, efficacité énergétique, développement urbain et économique durable. Enfin, elle apporte une aide humanitaire à l’Ukraine sous forme d’intervention directe ou en s’associant à des actions internationales.


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: info@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-68464.html