Participation de la présidente de la Confédération à la rencontre des chefs d’État des pays germanophones au Luxembourg

Berne, 27.09.2017 - La présidente de la Confédération Doris Leuthard s’est rendue au Luxembourg pour la rencontre sexpartite annuelle entre les chefs d’État des pays germanophones. Les discussions, le 27 septembre 2017, ont porté principalement sur la thématique de l’immigration et de l’intégration. D’autres particularités politiques propres à chaque État ont aussi été abordées. Ces rencontres informelles visent à favoriser les contacts et les échanges entre les États concernés.

Les cinq autres chefs d‘État à avoir participé à la rencontre étaient le grand-duc Henri de Luxembourg, hôte pour l’occasion, Philippe, roi des Belges, le président autrichien Alexander Van der Bellen, le président allemand Frank-Walter Steinmeier et le prince héréditaire Alois de Liechtenstein.

Dans le cadre des discussions sur l’immigration et l’intégration, la présidente de la Confédération a souligné la nécessité d’agir dans le domaine de l’asile. Selon elle, il est important que l’État mette en place les instruments nécessaires, comme la Suisse l’a fait avec des procédures d’asile accélérées, des partenariats en matière de migrations et des aides au retour. Mais il est encore plus important d’intégrer économiquement et socialement les migrants et les personnes ayant obtenu le statut de réfugié, notamment par la formation et l’intégration sur le marché du travail. Enfin, la présidente de la Confédération a rappelé l’engagement de solidarité de l’Europe.

Les chefs d’État ont échangé sur les questions de politique intérieure et extérieure propres à chacun de leur pays. Pour la Suisse, Doris Leuthard a évoqué entre autres les relations avec l’Union européenne. Elle s’est félicitée du développement économique en Europe, un signal important pour les partenaires mondiaux. Elle a souligné l’importance du droit international public pour la communauté internationale. La sécurité du droit est capitale, notamment dans la perspective du Brexit.

La rencontre sexpartite a débuté le mardi 26 septembre par une réception au château de Berg, la résidence de la famille grand-ducale. Les chefs d’État ont ensuite visité la philharmonie dans la capitale et le Musée d’art moderne du Grand-Duc Jean (MUDAM).

Ces rencontres informelles entre les chefs d’État des pays germanophones ont lieu depuis 2004 et sont organisées chaque année dans l’un des six pays. La Suisse était hôte de la rencontre pour la dernière fois en 2012 et le sera à nouveau en 2018.


Adresse pour l'envoi de questions

DETEC, Service de presse, +41 58 462 55 11


Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-68246.html