Information de l’armée concernant la mise en œuvre du DEVA

Berne, 31.08.2017 - Aujourd’hui à Berthoud, l’armée a organisé une journée d’information sur la mise en œuvre du développement de l’armée (DEVA). Près de 100 invités du monde politique, économique et de la formation ont saisi cette occasion de s’informer directement à la source. Le chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), le conseiller fédéral Guy Parmelin, ainsi que le chef de l’Armée, le commandant de corps Philippe Rebord, se sont exprimés sur les défis à venir.

Le Conseil fédéral et le Parlement s’étant prononcés en faveur du DEVA, l’armée établit actuellement les dernières bases nécessaires à sa mise en œuvre, qui deviendra réalité dès le 1er janvier 2018. Les principaux points du DEVA sont une disponibilité accrue, un ancrage régional renforcé, un équipement complet garanti et une formation des cadres plus efficace.

Equilibre entre les tâches à effectuer et les ressources disponibles

Les planifications sont maintenant terminées, a déclaré le conseiller fédéral Guy Parmelin. Au cours des années à venir, il s’agira par conséquent de mettre en œuvre progressivement le DEVA. Le but est de trouver un nouvel équilibre entre les tâches à effectuer et les ressources mises à la disposition de l’armée. Désormais, Guy Parmelin attend donc de l’armée qu’elle fournisse rapidement la prestation requise, en recourant aux moyens adéquats et en les affectant de manière judicieuse.

Le chef de l’Armée, le commandant de corps Philippe Rebord, a insisté une nouvelle fois sur le fait que le DEVA constitue une réponse appropriée aux menaces et aux risques actuels. La mise en œuvre de ce développement est donc d’une importance capitale pour la sécurité de la Suisse. Grâce à celui-ci, des progrès considérables pourront être réalisés dans les domaines de la disponibilité, de la formation et de l’équipement. Cependant, il ne faut pas croire que la mise en œuvre du DEVA sera déjà terminée le 1er janvier 2018. Les travaux qui restent à accomplir dureront jusqu’à fin 2022, a précisé le commandant de corps Philippe Rebord.

Lors de cette journée d’information, l’installation de panneaux sur les thèmes de la disponibilité, de la formation, de l’équipement et de l’ancrage régional de l’armée a permis aux quelque 100 invités d’en apprendre plus sur les principaux points du DEVA ; dans ce contexte, ils ont également eu la possibilité de poser directement des questions aux responsables.


Adresse pour l'envoi de questions

Daniel Reist
Porte-parole de l’armée
058 464 48 08



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-67928.html