Promotion d’officiers généraux

Berne, 30.08.2017 - Lors de sa séance du 30 août, le Conseil fédéral a procédé à de nouvelles mutations d’officiers généraux de l’armée, en prévision de la concrétisation, dès janvier 2018, du développement de l’armée.

Le commandant de corps Aldo C. Schellenberg reste suppléant du chef de l’Armée 

Le commandant de corps Aldo C. Schellenberg reste suppléant du chef de l'Armée, en plus de sa fonction de chef du commandement des Opérations.

Le colonel EMG Gregor Metzler, qui est actuellement remplaçant du commandant des écoles centrales et du stage de formation de commandement II ainsi que chef d'état-major des écoles centrales, devient commandant de la Formation d'application blindés/artillerie, avec le grade de brigadier.

Agé de 49 ans, Gregor Metzler est ingénieur ETS en génie civil. De 1990 à 1997, il était chef de projet dans l'entreprise Bänziger, Köppel et partenaires à Widnau (SG). Après son entrée dans le corps des instructeurs, il a été instructeur d'unité dans les écoles des troupes mécanisées et légères de 1999 à 2000. Il a travaillé jusqu'en 2002 dans le groupe de planification d'Armée XXI, en étant toujours rattaché aux troupes mécanisées et légères, et à l'Office fédéral des armes de combat. En 2003, le colonel EMG Metzler est devenu officier supérieur adjoint à l'état-major du chef de l'instruction des Forces terrestres. Puis, dès 2003 également, il a travaillé à la Formation supérieure des cadres de l'armée en tant que chef de groupe à l'Ecole centrale et à l'Ecole d'état-major général. En 2009, il est devenu le commandant des écoles de chars 21, et en 2013 chef d'état-major à la Formation supérieure des cadres de l'armée. En parallèle à ses fonctions, il a obtenu en 2015 un MAS en politique de sécurité et gestion de crise à l'EPFZ. Depuis novembre 2015, il est remplaçant du commandant des écoles centrales et du stage de formation de commandement II ainsi que chef d'état-major des écoles centrales. En tant qu'officier de milice, il avait commandé le bataillon de grenadiers de chars 29.

Le colonel EMG Markus Ernst devient remplaçant du commandant de la division territoriale 2, avec le grade de brigadier.

Agé de 45 ans, Markus Ernst est économiste d'entreprise HES. Après une maturité de type B, il a fait une formation de base en économie à l'Université de Zurich et étudié l'économie en HES, en parallèle de ses fonctions, de 1998 à 2002. Il a été premier contrôleur chez UBS à Zurich de 1996 à 2003. Il a effectué, en 2004 et 2005, deux engagements auprès de la Swisscoy et de la KFOR, au Kosovo, en tant que commandant de compagnie et chez des opérations de la task force. De 2005 à 2008, il a été assistant du CEO aux centrales électriques zurichoises. En 2008, il a obtenu, en parallèle de ses fonctions, un executive MBA à la haute école de Coire. De 2009 à 2013, il était directeur et suppléant du CEO chez EuropTec SA à Oftringen. Depuis 2013, il est associé et directeur de l'entreprise FERMTrade Sàrl à Küsnacht et, depuis 2017, membre du conseil d'administration de la maison EFCO fixations SA à Uster. En tant qu'officier de milice, il a exercé les fonctions de sous-chef d'état-major pour les affaires territoriales à l'état-major de la brigade d'infanterie 5 et de commandant du groupe d'artillerie 10. Depuis 2016, il est chef artillerie à l'état-major de la région territoriale 4. Le colonel EMG Ernst assume sa fonction de milice à 30 %.

Le colonel EMG Stefano Laffranchini devient remplaçant du commandant de la division territoriale 3, avec le grade de brigadier.

Agé de 47 ans, Stefano Laffranchini a étudié la biologie à l'Université de Zurich. Jusqu'en 2006, il était officier de carrière dans les écoles sanitaires de la Formation d'application de la logistique. Il a obtenu en 2006 un master en criminologie médico-légale à l'Université LIUC à Varese (I), puis en 2008 un MBA à la HES Manno (TI). Il a travaillé jusqu'en 2010 comme conseiller et chef de projet en gestion et formation dans l'entreprise de consultants Centro Consulenze LDT Sàrl, à Breganzona, et jusqu'en 2014 dans diverses fonctions, notamment comme chef du développement d'entreprise à la RTS, pour la partie italophone. En 2015, il a obtenu un certificat en advanced studies in business coaching à la HES Manno. Depuis 2015, il est directeur des établissements d'exécution des peines du canton du Tessin. En tant qu'officier de milice, il a été commandant du bataillon d'aide au commandement 23 et chef d'état-major de la région territoriale 3. Le colonel EMG Laffranchini assume sa fonction de milice à 20 %.

Le colonel EMG Markus Näf devient remplaçant du commandant de la division territoriale 4, avec le grade de brigadier.

Agé de 50 ans, Markus Näf est avocat, spécialiste en droit de l'informatique et de la gestion de projet. Après une formation commerciale auprès d'une administration communale, il a assumé diverses fonctions à l'UBS jusqu'en 1999, notamment celle de vice-directeur et chef de la gestion de marché pour la clientèle suisse. En parallèle, il a suivi diverses formations en mercatique, vente et gestion de projet. De 1999 à 2001, il a été consultant en chef chez Gsponer SA à Bâle, puis directeur de la société de conseil Inventive SA à Zug. De 2010 à 2014, il a été directeur des opérations de l'étude Bratschi Wiederkehr & Buob SA. Il a obtenu en 2005 un MAS en finance d'entreprise à la HES Argovie, en 2007 un certificat en gestion de projet IPMA niveau B, en 2009 un master en droit à l'Université de Fribourg et en 2012 son brevet d'avocat-notaire dans le canton de St-Gall. Depuis 2005, il est chargé de cours en droit de l'informatique et de la gestion de projet à la HES St-Gall. En tant qu'officier de milice, il a été commandant du bataillon de fusiliers 34, puis chef d'état-major de la région territoriale 2 de 2009 à 2013. Depuis 2014, il est remplaçant du commandant de la région territoriale 2. Le colonel EMG Näf assume sa fonction de milice à 20 %.

La brigade d'infanterie 7 sera dissoute au 31 décembre 2017. Son commandant, le brigadier Martin Vögeli prendra sa retraite, avec remerciements pour services rendus.

La brigade d'infanterie de montagne 10 sera dissoute au 31 décembre 2017. Les rapports de travail avec son commandant, le brigadier Erick Labara, seront donc résiliés également, avec remerciements pour services rendus.


Adresse pour l'envoi de questions

Renato Kalbermatten
Porte-parole du DDPS
058 464 88 75



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-67918.html