Le groupe «Exemplarité énergétique de la Confédération» accroît son efficacité énergétique de 27% et s’adjoint Genève Aéroport (Dernière modification 03.07.2017)

Berne, 30.06.2017 - Grâce à une stratégie cohérente en matière d’efficacité énergétique, les entreprises ont réussi à réduire considérablement leur consommation d’énergie et a économiser beaucoup d’argent. C’est ce que démontre le groupe «Exemplarité de la Confédération» qui regroupe l’administration fédérale civile, le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), le domaine des EPF, les entreprises proches de la Confédération (CFF, La Poste, Skyguide et Swisscom) et désormais Genève Aéroport, en tant que première entreprise publique cantonale à rejoindre ses rangs. Les membres de ce groupe ont tous signé une déclaration d’intention commune dont le but est d’accroître leur efficacité énergétique de 25% à l’horizon 2020 par rapport à l’année de référence 2006. Les résultats de 2016 témoignent que le groupe entend prendre au sérieux son rôle de modèle: il a déjà amélioré son efficacité énergétique de 27% en moyenne et mis en œuvre 72% des mesures planifiées. Lors d’une manifestation organisée auprès de son nouveau partenaire Genève Aéroport, le groupe a livré aujourd’hui des informations sur ses expériences et sur ses projets futurs. Fait notamment partie de ces projets l’incitation d’autres organisations ou entreprises publiques à participer au club des bons élèves dans le domaine de l’énergie.

L'administration fédérale civile, le DDPS, les entreprises proches de la Confédération et le domaine des EPF réunis consomment 2% de l'énergie en Suisse. Par la création du groupe «Exemplarité énergétique de la Confédération» et la signature d'une déclaration commune en novembre 2014, ces acteurs ont manifesté leur volonté de montrer l'exemple en matière d'efficacité énergétique. Ils se sont engagés à accroître d'ici 2020 leur efficacité énergétique de 25% par rapport à l'année de référence 2006. A cet effet, ils ont défini 39 mesures devant être mises en œuvre à 80% à l'horizon 2020, auxquelles sont venues s'ajouter jusqu'à 15 mesures spécifiques par acteur.

Genève Aéroport est la première entreprise publique d'un canton à s'associer à l'initiative. Des discussions sont en cours avec d'autres acteurs aux niveaux national et cantonal.

Un nouveau partenaire

Environ 16,5 millions de personnes ont fréquenté l'aéroport de Genève en 2016. L'entreprise mise dans sa stratégie énergétique sur une consommation d'énergie parcimonieuse, sur la réduction des besoins énergétiques pour l'exploitation de l'aéroport, sur une production et une répartition de l'énergie aussi efficaces que possible et sur des sources d'énergie renouvelables. Les économies réalisées en 2016 sur l'ensemble du site de l'aéroport sont de 13 gigawattheures, soit la consommation annuelle de 3250 ménages.

L'objectif 2020 à portée de main

A fin 2016, le groupe «Exemplarité énergétique de la Confédération» dans son ensemble avait augmenté son efficacité énergétique de 27% en moyenne (2015: 26,7), dépassant ainsi d'ores et déjà l'objectif défini pour 2020. Il ne s'agit cependant pas pour lui de se reposer sur ses lauriers car sans mesures supplémentaires, il n'est pas garanti que cette valeur soit maintenue voire améliorée l'année suivante. Les 39 mesures communes étaient déjà mises en œuvre à 72% en 2016 (2015: 67%). En moyenne, la part des énergies renouvelables dans la consommation globale a en revanche légèrement baissé et se situait fin 2016 à 57,4% (2015: 59%).

Points forts de l'exemplarité énergétique de la Confédération en 2016

Genève Aéroport
Jusqu'ici, Genève Aéroport a augmenté son efficacité énergétique de 21,5% par rapport à l'année de référence 2006. Parmi les mesures importantes mises en œuvre en 2016 figurent la mise en place d'une installation photovoltaïque sur le toit d'un bâtiment insonorisé, la construction d'un bâtiment d'exploitation selon le standard Minergie P et une solution de mobilité réservée aux employés de Genève Aéroport travaillant par équipes.

Skyguide
En vue de réduire la consommation de carburant et les gaz à effet de serre issus du trafic aérien, Skyguide s'engage à diriger les avions le plus directement possible vers leur destination. C'est pourquoi l'entreprise a développé un réseau de routes aériennes directes au-dessus de la Suisse, réduit les temps d'attente des avions avant le décollage et amélioré plusieurs systèmes techniques. Elle vise également une efficience maximale en ce qui concerne la consommation d'énergie de ses infrastructures. De 2006 à 2016, Skyguide a augmenté son efficacité énergétique de 30,3 % pour une consommation totale pratiquement constante.

La Poste
Les besoins en énergie finale de la Poste ont atteint 980 gigawattheures en 2016, soit une baisse de 7% par rapport à l'année de référence 2006, malgré une forte croissance commerciale. La Poste a en outre augmenté dans le même temps son efficacité énergétique de 26,7%: elle a notamment enrichi son parc de moyens de transport de wagons et de camions plus rentables et troqué l'ensemble de ses scooters à essence contre des scooters électriques. Le remplacement progressif des néons par des ampoules LED dans les centres courrier a par ailleurs débuté en 2016.

CFF
Grâce à une vaste série de mesures, les CFF prévoient de réduire leur consommation d'énergie de 600 gigawattheures par an, soit l'équivalent de 20% de leur consommation annuelle prévue à l'horizon 2025. En 2016, l'entreprise a notamment optimisé l'approvisionnement en électricité de ses wagons, investi dans des bâtiments plus rentables et organisé des cours de conduite écologique pour les conducteurs de locomotive. Malgré une forte hausse des utilisateurs des trains, les CFF ont augmenté leur efficacité énergétique de 18% par rapport à l'année de référence 2006.

Swisscom
L'engagement de Swisscom pour le développement durable s'est focalisé sur l'augmentation de l'efficacité énergétique de l'exploitation et sur le recours à l'énergie électrique avec des incidences minimes sur le climat. L'entreprise a par exemple poursuivi au cours de 2016 le développement de la virtualisation peu gourmande en énergie de ses serveurs, ouvert neuf centres de réparation pour téléphones portables à l'échelle de la Suisse, lancé une TV-Box plus efficace sur le marché et achevé le projet d'économie d'énergie Mistral pour la climatisation des centrales téléphoniques. L'efficacité énergétique a augmenté de 42,9% entre 2006 et 2016.

Domaine des EPF
Des nouvelles prestations et tâches concernant l'enseignement, la recherche et le TST, une hausse importante des étudiants et l'acquisition de grandes installations de recherche résolument novatrices. Le degré de technicisation des bâtiments au moyen de techniques de laboratoire modernes et d'autres innovations n'a cessé de progresser. Grâce à la modernisation de la domotique, une utilisation accrue des rejets de chaleur et des efforts importants visant à améliorer l'efficacité énergétique des grandes installations de recherche, l'efficacité énergétique a pu être améliorée en 2016 de 19,7% par rapport à 2006, malgré une augmentation de 5,7% de la consommation d'énergie globale.

DDPS
En 2016, la consommation d'énergie globale du DDPS a été de 1079 gigawattheures, soit une baisse de 7,3%. Parmi les mesures fructueuses mises en œuvre figurent par exemple le certificat énergétique des bâtiments propre au DDPS (CEB DDPS), la formation de collaborateurs et de membres de l'armée, un projet pilote avec des camions fonctionnant au gaz ainsi que l'utilisation d'huiles moteur de haute performance ayant un effet favorable sur la consommation de carburant.

Administration fédérale civile
Au cours de l'année dernière, l'administration fédérale civile a continué d'accroître son efficacité énergétique pour atteindre 53,9% par rapport à 2006. Sa consommation d'énergie globale a baissé dans le même temps de 12% pour atteindre 120 gigawattheures. Parmi les mesures de l'administration fédérale civile actuellement en cours figurent par exemple l'utilisation d'éclairages plus efficaces dans les tunnels, la réalisation par l'OFROU d'un centre d'entretien autoroutier écologique ainsi que des installations photovoltaïques et l'actualisation des données des écobilans pour le secteur du bâtiment par l'OFCL.


Adresse pour l'envoi de questions

Marianne Zünd, responsable Médias et politique OFEN
Tél. 058 462 56 75; 079 763 86 11, marianne.zuend@bfe.admin.ch

Secrétariat Exemplarité énergétique de la Confédération EEC
Olivier Meile, tél. 058 462 56 99, olivier.meile@bfe.admin.ch



Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-67350.html