Die Vereine sind das Fundament des Erfolgsmodells Schweiz

Berne, 19.06.2017 - Présentation de M. le Conseiller fédéral Guy Parmelin, Chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), à l’occasion de la journée officielle du Tir cantonal bernois 2017, le 18 juin 2017 à Reconvilier.

Seul fait foi le texte effectivement prononcé!

Chers invités,
chers représentantes et représentants des autorités,
chers visiteurs d’ici ou d’ailleurs,
chers amatrices et amateurs du tir,

Je me réjouis d’être ici, à Reconvilier, et de pouvoir vous adresser quelques mots. C’est pour moi un grand honneur que de participer avec vous, Mesdames et Messieurs, aux festivités du 40e Tir cantonal bernois.

Was gibt es schöneres, als gemeinsam mit Menschen, die das Herz am rechten Fleck haben, einige schöne Momente zu verbringen?

Und die Schützinnen und Schützen haben definitiv das Herz am rechten Fleck! Das ist nicht nur im Berner Jura, nicht nur im Kanton Bern der Fall sondern in der ganzen Schweiz von Genf bis Schaffhausen von Chiasso bis Basel!

On entend régulièrement parler du modèle suisse, du Erfolgsmodell Schweiz, et de ce qui fait de la Suisse ce qu’elle est, c’est-à-dire un pays libre et indépendant, un pays sûr où il fait bon vivre.

Certains ont le sentiment que nous devons notre succès à la force de notre place financière, d’autres l’attribuent à notre industrie de pointe, à notre système de formation, à l’armée ou à notre système politique.

Es stimmt: Wir haben gute Banken, wir verfügen über einen qualitativ sehr hochstehenden Werkplatz Schweiz, unser duales Bildungssystem hat sich mehr als bewährt und unsere Milizarmee konnte bislang all ihre Aufträge erfüllen!

Et surtout, il n’existe pas de meilleur système politique que notre système bicaméral. Au Conseil national, un système électoral proportionnel représente les forces politiques et sociales du pays, tandis que le Conseil des Etats garantit de la cohésion nationale. Le Conseil fédéral, quant à lui, est l’organe de conduite stratégique où les principales forces politiques sont représentées pour trouver des solutions viables aussi consensuelles que possible. Enfin, le peuple a aussi la possibilité de lancer des initiatives ou des référendums pour annuler ou rectifier le tir lorsque des décisions ou des évolutions ne lui conviennent pas.

Pourtant, tous ces éléments ne suffisent pas à définir le modèle suisse car celui-ci repose sur d’autres bases.

Nein, liebe Frauen und Männer, das Erfolgsmodell Schweiz kann so aber nicht begründet werden. Das Erfolgsmodell hat sein Fundament an einem anderen Ort!

Si vous voulez savoir ce qu’est le modèle suisse, Mesdames et Messieurs, regardez autour de vous, à gauche, à droite, devant et derrière vous. Regardez dans toute la salle.

C’est lors d’occasions telles que le Tir cantonal bernois, ici, au cœur du Jura bernois, que nous trouvons l’âme de notre nation fondée sur une volonté politique commune, de notre « Willensnation ». C’est là qu’est le fondement de notre modèle suisse !

Mesdames et Messieurs, la Société fédérale de tir a été fondée en 1824. Avec d’autres organisations nationales comme la Société fédérale de gymnastique, la Société fédérale de chant ou la Société fédérale des officiers, les tireurs ont largement contribué au renforcement de la conscience nationale, et donc à la fondation de notre Etat fédéral en 1848.

Es sind diese Vereine, welche den Zusammenhalt der Willensnation Schweiz überhaupt ermöglichten. Nicht die Gleichheit der Sprache, der Kultur, der Religion oder der Volksgruppe war der Motor für den Zusammenschluss der  Kantone zuerst 1815 zu einem Staatenbund und dann, 1848, zu einem Bundesstaat, sondern die gemeinsamen Interessen und der Wille, diese gemeinsamen Interessen zu bündeln um diese Interessen auch wahren zu können.

C’est de là aussi que vient l’esprit de milice qui nous est propre. En Suisse, la tradition veut que, dans notre temps libre, nous nous engagions pour les causes auxquelles nous croyons. Les Suisses et les Suissesses mettent leurs compétences, leurs connaissances et leurs ressources personnelles à la disposition du grand public, le plus souvent sans demander de contrepartie. A l’armée, dans le domaine politique et social, dans le service du feu, dans les sociétés de musique, de sport et, justement, de tir, partout les citoyennes et les citoyens suisses s’engagent dans un système de milice.

Peu importe la situation financière, la formation, la langue, l’origine, le sexe, la couleur de peau, etc., ce qui compte, c’est l’engagement, l’intérêt, oui, la cause commune !

Mesdames et Messieurs, préservons notre modèle suisse ! Préservons nos traditions et notre esprit de milice !

Ja, meine Damen und Herren, bewahren wir unser Erfolgsmodell Schweiz! Bewahren wir unsere Traditionen, bewahren wir den Milizgedanken!

Aber meine Damen und Herren, es reicht nicht, wenn wir nur das Hohelied der „Miliz“ zusammen singen. Wir müssen den Milizgedanken leben!

Chanter la louange de la milice n’est pas suffisant, il faut aussi vivre selon son esprit.

Vivre selon l’esprit de milice, c’est s’engager pour ce que nous estimons être plus important que notre bien-être. S’engager pour le bien de notre pays, pour l’avenir des générations futures, pour les valeurs et les vertus que représente notre pays - Pour la liberté !

On ne peut pas prôner des valeurs, et ensuite ne pas les respecter. On ne peut pas à la fois être pour l’armée de milice et déposer des demandes pour être dispensé du service.

Si une armée de milice entend perdurer, elle a besoin de l’indéfectible soutien de la société. Si l’économie ne laisse partir nos soldats au service militaire qu’à contrecœur, et si les entrepreneurs dissuadent leurs employés d’embrasser une carrière militaire, alors même les plus belles louanges entourant l’armée de milice ne servent à rien.

C’est pourquoi je m’adresse ici aux entrepreneurs parmi vous : soutenez vos collaborateurs lorsqu’ils accomplissent leur service militaire, encouragez-les à poursuivre une carrière militaire si tel est leur souhait !

Geschätzte Unternehmerinnen und Unternehmer, ich rufe sie auf: Unterstützen sie ihre Mitarbeiter, wenn diese ihren Militärdienst leisten, motivieren sie ihre Mitarbeiter wenn diese militärische Karriere machen wollen!

Et je m’adresse maintenant à vous tous : soutenez les membres de votre famille, vos amis et connaissances lorsqu’ils accomplissent leur service. Montrez à ces jeunes gens votre reconnaissance et votre estime pour l’engagement qu’ils sont prêts à fournir en faveur de notre pays et de sa population.

Meine Damen und Herren, die Schweiz ist ein vermeintlich sicheres Land. Ein Land, das über Jahrzehnte von schlimmen Ereignisse verschont geblieben ist. Darin liegt aber auch ein Risiko. Wer über lange Zeit unverschont bleibt, der erhält den Eindruck, dass ihm gar nicht passieren kann. Es entsteht ein subjektives Sicherheitsempfinden, welches nicht der Realität entspricht.

En effet, un pays très développé comme le nôtre pourrait très bien être fortement ébranlé par un évènement extraordinaire comme une attaque terroriste. Essayez d’imaginer une panne subite de nos réseaux sensibles d’approvisionnement, de communication et de transport. Essayez d’imaginer ce qui se passerait si l’alimentation en électricité était coupée pendant plusieurs jours, que vous ne pouviez plus utiliser votre téléphone portable ou retirer de l’argent au distributeur automatique, ou encore si vous n’aviez plus accès à Internet.

Nous devons être conscients que la Suisse aussi pourrait à tout moment être prise pour cible par des terroristes islamistes qui méprisent notre mode de vie occidental, basé sur des valeurs libérales. Pour eux, les frontières nationales n’ont aucune importance. Tout comme à Bruxelles, à Paris, à Nice, à Orlando, à Manchester ou à Londres, des extrémistes pourraient passer à l’acte à Lausanne, à Genève, à Zurich ou à Berne.

Mesdames, Messieurs, nous devons nous reconcentrer sur nos valeurs et sur nos vertus.
Wir müssen uns wieder vermehrt unserer Werte und unserer Tugenden bewusst werden!

Des valeurs et des vertus que vous incarnez, chers amatrices et amateurs de tir ; et les quelque 12 000 spectateurs ici présents vous lancent un message fort sur ce point.

Tragen Sie diese Werte nach draussen! Stehen wir ein für unsere Werte und Traditionen, auch wenn diese bedroht werden.

Véhiculez ces valeurs ! Engageons-nous pour nos valeurs et nos traditions, surtout quand elles sont menacées. Engageons-nous pour une Suisse sûre, indépendante, juste et libre, pour une Suisse dans laquelle les citoyennes et les citoyens honnêtes pourront continuer à vivre sans restriction et à se développer, dans un pays où il restera possible de s’adonner au tir comme on l’a toujours fait.

Mesdames et Messieurs, je vous souhaite un très bon tir et de belles rencontres ; que la fête se déroule bien et surtout :
« Visez juste ! »
« Gut Schuss ! »


Adresse pour l'envoi de questions

DDPS Communication
Palais fédéral Est
CH - 3003 Berne


Auteur

Secrétariat général du DDPS
http://www.vbs.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-67117.html