Aide humanitaire et protection de la population: La Suisse renforce sa collaboration avec l’UE

Berne, 28.04.2017 - La fréquence et l’ampleur des catastrophes ont augmenté de manière sensible au cours de ces dernières années. La Suisse et l’UE entendent renforcer leur collaboration afin de mieux répondre à des situations d’urgence en Europe et dans le monde. Les deux partenaires ont signé le 28 avril 2017 un accord administratif permettant un échange d’informations et de bonnes pratiques.

La coordination et l’échange d’informations entre les Etats revêt une importance capitale lors de séismes, inondations et catastrophes technologiques telle qu’un accident nucléaire. Depuis 2001, l’UE dispose d’un mécanisme européen de protection civile qui renforce la collaboration entre les 28 Etats-membres lors d’incidents majeurs au sein et en dehors de l’UE. Le Liechtenstein, l’Islande, la Norvège, le Monténégro, la Macédoine et la Turquie en font également partie. L’aide fournie à travers ce mécanisme présente l’avantage d’être coordonnée avec le pays affecté, les Nations Unies et les autres acteurs internationaux.

Bien que la Suisse ait conclu des traités bilatéraux d’aide d’urgence avec tous ses voisins directs, elle ne peut pas devenir membre de ce mécanisme puisqu’elle ne fait pas partie de l’espace économique européen. Cette situation prive la Suisse d’un échange d’informations efficace avec ses partenaires européens lors de catastrophes majeures comme le tremblement de terre au Népal en 2015 et plus récemment après le passage de l’ouragan Matthew en Haïti en octobre 2016. La Suisse serait confrontée aux mêmes difficultés en cas de tremblement de terre ou d’accident nucléaire dans un pays européen proche de sa frontière.

La Suisse et l’UE ont donc signé un accord administratif qui ouvre la voie à une collaboration plus intense dans le domaine de l’aide humanitaire et de la protection de la population, aussi bien en Suisse qu’à l’étranger. L’accord, qui n’implique aucune obligation financière ou juridique pour la Suisse, prévoit également d’échanger les bonnes pratiques en matière de prévention des catastrophes et de dispositifs de réponse.

Le texte a été signé à Bruxelles par Manuel Bessler, délégué du Conseil fédéral à l’aide humanitaire, Benno Bühlmann, directeur de l’office fédéral de la protection de la population et Monique Pariat, directrice générale pour l’aide humanitaire et la protection civile de l’UE (ECHO).

Cet accord sur la protection civile fait partie des dossiers récemment débloqués à l’issue de l’adoption par le Parlement de la loi de mise en œuvre de l'initiative contre l'immigration de masse; il a été consolidé après la visite de la Présidente de la Confédération Doris Leuthard à Bruxelles.


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Office fédéral de la protection de la population
http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-66529.html