Vers une étape d’aménagement ferroviaire 2030/35 avec une grande utilité

Berne, 28.04.2017 - L’Office fédéral des transports (OFT) a présenté aux cantons l’état d’avancement des travaux préparatoires en vue de l’étape d’aménagement ferroviaire 2030/35, dans le cadre de la conférence annuelle des transports publics qui s’est tenue le 28 avril 2017. Pour absorber la forte croissance du trafic, toutes les régions bénéficieront d’aménagements au niveau des chemins de fer privés et d’améliorations de gares. Quant aux grands projets, l’urgence du tunnel de Brütten et des aménagements dans la région d’Yverdon/Lausanne est confirmée. L’évaluation d’autres grands projets suit son cours.

Le Conseil fédéral a chargé l’OFT, le 25 janvier 2017, d’élaborer deux variantes de l’étape d’aménagement ferroviaire 2030/35. La variante 1, pour un montant de 7 milliards de francs d’ici à 2030, comble en partie les manques de capacités les plus urgents qui se dessinent en transport de voyageurs et apporte des améliorations qualitatives au transport de marchandises. La variante 2 complète la variante 1 par des aménagements urgents supplémentaires et permet de réduire davantage les engorgements en transport de voyageurs et de marchandises. Le cadre financier de la variante 2 s’élève au maximum à 12 milliards de francs pour une réalisation à l’horizon 2035.

L’OFT a présenté aujourd’hui aux cantons l’état d’avancement des travaux de planification dans le cadre de la conférence des transports publics. Il s’agit d’aménagements de l’infrastructure des chemins de fer privés et d’améliorations de nombreuses gares – notamment en matière d’accès sans obstacles – pour une somme d’environ 1,5 à 2,2 milliards de francs. Environ un milliard de francs doit être investi dans des mesures en faveur du transport de marchandises. Quant aux grands projets sur le réseau principal, la nécessité d’un aménagement entre Zurich et Winterthour (tunnel de Brütten) ainsi qu’en Suisse romande (région de Lausanne-Yverdon) s’est confirmée depuis l’été dernier. L’OFT juge également urgent l’aménagement de la gare de Zurich-Stadelhofen. Enfin, de petites mesures sur le Plateau permettront de réunir les conditions de la cadence au quart d’heure entre Berne et Zurich.

L’évaluation de cinq autres grands projets n’est pas encore terminée : l’aménagement partiel du tunnel de base du Loetschberg, le tunnel de base du Zimmerberg II, la construction d’une ligne de remplacement Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds, la nouvelle gare de passage de Lucerne ainsi que le « maillon central » de Bâle (« Herzstück Basel »). Ces projets font actuellement l’objet de vérifications approfondies.

Parallèlement, des conceptions globales seront élaborées afin de montrer les interactions entre les aménagements planifiés. La présidente de la Confédération, Mme Doris Leuthard, entend mener des entretiens avec les régions de planification et avec la branche du transport des marchandises. Le Conseil fédéral ouvrira probablement la consultation relative à l’étape d’aménagement 2030/35 au 4e trimestre 2017.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-66519.html