Rapport sur les familles 2017 : la situation des familles et de la politique familiale

Berne, 26.04.2017 - Le Conseil fédéral a adopté ce mercredi 26 avril le rapport sur les familles 2017. Ce rapport fournit les derniers chiffres clés sur les familles en Suisse, une vue d’ensemble des projets de réforme en matière de politique familiale au niveau fédéral ainsi qu’une analyse des rapports cantonaux sur les familles. La promotion des moyens permettant de concilier la vie familiale et la vie professionnelle est une priorité du Conseil fédéral.

Le rapport sur les familles 2017 du Conseil fédéral donne un aperçu de la situation des familles en Suisse. L’Office fédéral de la statistique a mis à jour les statistiques en la matière et les a réunies dans un rapport spécifique. Il en dévoile certaines qui n’étaient jusque-là pas publiées, notamment celles sur le désir d’enfant(s), le recours aux offres d’accueil extrafamilial des enfants et l’attitude par rapport à différents aspects des relations hommes-femmes et de la vie de famille.

Dans le rapport sur les familles 2017, le sociologue François Höpflinger met en lumière les nouveautés et les constantes dans le développement des familles. Il montre, entre autres, que si de nouveaux modèles de famille apparaissent, comme les familles recomposées ou les familles arc-en-ciel, ils demeurent toutefois encore bien moins répandus que ne le laissent penser les médias ou les débats politiques. Les futurs enjeux de la politique familiale sont aussi présentés dans le rapport.

Les cantons : des compétences propres et des priorités spécifiques

Afin d’obtenir une vue d’ensemble de la politique familiale menée par les cantons, l’Office fédéral des assurances sociales a chargé le Bureau d’études de politique du travail et de politique sociale (bureau BASS) d’analyser les rapports, les lignes directrices et les stratégies élaborés par les cantons dans ce domaine. C’est une image très hétérogène qui en ressort. En revanche, les notions de « famille » et de « politique familiale » sont définies de manière relativement uniforme d’un canton à l’autre.

La Confédération et les cantons ont une vision très similaire des enjeux en matière de politique familiale. Cependant, étant donné la répartition des compétences, leurs priorités divergent. En effet, si l’amélioration des moyens permettant de concilier vie familiale et vie professionnelle figure au premier plan dans la plupart des cantons, ceux-ci accordent aussi une grande importance à l’intégration et la formation des enfants et au soutien des familles grâce à l’information, au conseil et à l’accompagnement.

Le Conseil fédéral veut surtout promouvoir les moyens permettant de concilier vie familiale et vie professionnelle

La politique familiale du Conseil fédéral est axée prioritairement sur les moyens permettant de concilier vie familiale et vie professionnelle. C’est ce même objectif qu’il poursuit avec l’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié. Trois mesures figurent au premier plan :
  • créer deux nouveaux instruments financiers qui permettront de réduire les frais de garde des enfants par des tiers et de mieux adapter l’offre de garde aux besoins des parents,
  • éliminer la « pénalisation du mariage » en matière d’impôt fédéral direct,
  • relever la déduction admise au titre des frais de garde des enfants par des tiers dans l’impôt fédéral direct et l’impôt cantonal afin de réduire les effets dissuasifs du système fiscal sur l’exercice d’une activité lucrative et d’inciter le conjoint qui réalise le second revenu à travailler davantage.
De plus, la Confédération adapte constamment le droit de la famille et le droit des successions aux nouveaux modèles familiaux.

Le rapport sur les familles 2017 répond au postulat 12.3144 de l’ancienne conseillère nationale Lucrezia Meier-Schatz.


Adresse pour l'envoi de questions

Concernant le rapport sur les familles et le rapport de recherche de l’OFAS :
Anna Liechti, collaboratrice scientifique
Domaine Famille, générations et société
Office fédéral des assurances sociales
Tél. : +41 58 464 36 94
anna.liechti@bsv.admin.ch

Concernant le rapport statistique :
Yvon Csonka
Chef de groupe Analyses et enquêtes thématiques
Office fédéral de la statistique
Tél. : +41 58 463 61 85
yvon.csonka@bfs.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral de la statistique
http://www.statistique.admin.ch

Office fédéral des assurances sociales
http://www.ofas.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-66484.html