Coûts stables au Centre de dommages DDPS

Berne, 07.04.2017 - En 2016, les coûts du Centre de dommages DDPS sont restés au niveau de l’année précédente. Ils se montent à 13,96 millions de francs. Le nombre de sinistres s’est accru de 95 pour atteindre 7555. Cette augmentation modérée est notamment due aux dommages causés par des punaises de lit.

Les dépenses les plus importantes concernent les catégories suivantes : les véhicules de la Confédération avec 8,41 millions de francs, suivis des dommages corporels aux personnes civiles avec quelque 1,42 million et les véhicules civils avec 1,34 million. Pour leur part, les actions récursoires et les participations aux dommages ont rapporté quelque 765 000 francs.

Les dommages causés par des punaises de lit sont à l'origine de l'augmentation modérée des sinistres dont le nombre a atteint 7555 en 2016, soit 95 de plus que l'année précédente. Durant l'été 2016, sur divers sites en Suisse romande, les dortoirs et des articles textiles de trois compagnies de l'ER inf 3 ont été infestés par des punaises de lit (voir le communiqué de presse du 4 juillet 2016). La présence indésirable de punaises de lit a provoqué 197 avis de sinistre. Cet événement exceptionnel se répercute nettement sur le bilan annuel et éclipse les économies réalisées et les succès engrangés grâce aux efforts consentis par les cadres pour assurer une bonne conduite des formations et un encadrement de tous les instants, et grâce aux mesures de prévention et de formation. Les activités de conseil déployées avant et pendant les exercices de troupe par les chefs-experts externes mandatés par le Centre de dommages DDPS ont également contribué aux bons résultats obtenus. En organisant des présentations et en entretenant des contacts étroits avec les Grandes Unités, les autorités politiques et les propriétaires civils concernés, des conditions propices ont été créées pour éviter autant que possible les accidents et les dommages, ainsi que pour régler rapidement et sans formalisme excessif ceux qui ont pu se produire.

La Confédération assume en principe elle-même les risques de préjudice auxquels son patrimoine est exposé et la responsabilité civile découlant de ses activités. Le Centre de dommages DDPS assure, depuis plus de dix ans, les tâches visant à régler les dommages et à prévenir ces derniers dans le domaine de l'armée et dans celui des véhicules civils de la Confédération.


Adresse pour l'envoi de questions

Renato Kalbermatten
Porte-parole DDPS
+41 58 464 88 75



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-66310.html