Moins d’un million de camions ont traversé les Alpes suisses

Berne, 23.03.2017 - Pour la première fois depuis vingt ans, le nombre de camions ayant traversé les Alpes suisses est passé sous la barre du million l’an dernier : il a baissé en 2016 de 3,4 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 975 000. En même temps, la part de marché du rail en fret transalpin a augmenté à 71 %, atteignant la valeur la plus élevée depuis 2001, l’année où l’introduction de la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) et l’augmentation progressive de la limite de poids à 40 tonnes ont créé de nouvelles conditions-cadre.


L’Office fédéral des transports (OFT) a publié aujourd’hui le rapport 2016 sur le trafic marchandises à travers les Alpes. Ce rapport indique que le volume de marchandises acheminées à travers les Alpes suisses, soit 40,4 millions de tonnes (+3,7 %), n’a jamais été aussi élevé. Cette croissance a été absorbée par le rail.

La quantité de marchandises transportées par chemin de fer a augmenté pour atteindre 28,6 millions de tonnes (+ 6,4 %). La croissance ininterrompue depuis 2012 s’est donc poursuivie. Cela s’explique principalement par la reprise économique en Allemagne, en Italie et en Europe de manière générale, par la grande disponibilité de l’infrastructure ferroviaire et par la continuité des mesures d’encouragement du transfert.

Comme l’année précédente, c’est l’axe ferroviaire du Loetschberg-Simplon qui affiche la plus forte croissance. L’axe du Saint-Gothard a joué un rôle un peu moins important, entre autres parce que des travaux y sont effectués sur de nombreuses sections pour réaliser le corridor 4 mètres. Par ailleurs, l’exploitation régulière du tunnel de base du Saint-Gothard n’a démarré qu’en décembre 2016.

Le transport par wagons complets a encore affiché une forte croissance (12 %). Le transport de conteneurs et de semi-remorques (transport combiné non accompagné) a augmenté de 5 % et continue de marquer nettement le fret ferroviaire transalpin avec une part de marché de 63 %. Les transports de la chaussée roulante (CR) ont reculé de 6,3 %.

Aussi peu de camions qu’il y a 20 ans

La quantité de marchandises transportées par camion ou semi-remorque à travers les Alpes suisses a augmenté de 2,5 % et se chiffre à 11,7 millions de tonnes. On a enregistré 975 000 courses de poids lourds, soit 35 000 ou 3,4 % de moins qu’en 2015.

C’est au milieu des années 1990 que l’on a enregistré pour la dernière fois un nombre similaire. A noter qu’à cette époque, le volume de marchandises transportées par la route était presque deux fois plus faible. Le Saint-Gothard reste le principal passage alpin routier avec une part de 72 %.

En adoptant le rapport 2015 sur le transfert, le Conseil fédéral a pris des mesures supplémentaires afin d’encourager le report modal du trafic marchandises transalpin de la route au rail : il a augmenté la RPLP début 2017 et accordé temporairement un rabais sur le prix des sillons sur les itinéraires ferroviaires de transit. Il poursuit ainsi systématiquement le transfert du trafic approuvé par le peuple.

Cette année, le fret ferroviaire transalpin sera confronté à d’importants défis au niveau de l’exploitation. Sur l’axe du Saint-Gothard, la ligne de Luino sera fermée durant six mois pour permettre des travaux de réalisation du corridor 4 mètres. Les sillons seront donc disponibles en nombre restreint pour le fret ferroviaire et certaines des installations de transbordement les plus importantes pour le trafic transalpin ne seront accessibles que par des détours.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-66115.html