Championnats du monde de ski alpin 2017 à Saint-Moritz : le DDPS tire son bilan

(Dernière modification 19.02.2017)

Berne, 19.02.2017 - Les Championnats du monde de ski alpin se sont déroulés du 6 au 19 février 2017 à Saint-Moritz. Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) a apporté son soutien aux organisateurs de cette importante manifestation : l’armée et la protection civile ont ainsi mis à leur disposition près de 13 000 jours de service. L’Office fédéral du sport (OFSPO) a quant à lui participé aux coûts de la manifestation à hauteur de 7,25 millions de francs suisses. Le bilan tiré par le DPPS est positif, tant en ce qui concerne les performances sportives réalisées que le soutien fourni par l’armée et la protection civile. Un événement assombrit toutefois le bilan de l'engagement de l'armée: l'incident provoqué par un PC-7, lequel a touché un câble supportant une caméra aérienne.

Les Championnats du monde de ski alpin ont eu lieu pour la cinquième fois à Saint-Moritz. Au total, 600 athlètes de 76 nations ont pris part à la compétition dans l’espoir de se voir décerner une des médailles mises en jeu. Dans ce contexte, le DDPS a apporté son soutien aux organisateurs de la manifestation et a mis à profit son expérience.

L’armée a pu faire montre de son impressionnante capacité opérationnelle ; elle a participé à la mise en place et au démontage de l’infrastructure. En outre, elle assuré l’exploitation courante et fourni un service sanitaire. En apportant son soutien aux organisateurs civils, elle a pu acquérir de l’expérience. Elle a ainsi fourni des prestations relevant du génie civil lors de l’aménagement des tribunes et de l’aire d’arrivée. De plus, elle a installé près de 38 km de filets de sécurité et planté 11 000 piquets. Par ailleurs, l’armée a géré un poste sanitaire et deux hôpitaux de campagne. Environ  400 personnes ont été traitées sur place par le personnel sanitaire militaire et les organisations de sauvetage civiles.

Par le moyen d’une compagnie de transport, l’armée a aussi appuyé la police cantonale dans la circulation routière. Hugo Wetzel, Président du comité d’organisation, a été impressionné par les capacités de la troupe et la haute qualité des prestations fournies par l’armée. Il déclare à ce propos : « Sans l’armée, on n’aurait pas pu déblayer les pistes après les chutes de neige des derniers jours et on aurait dû à nouveau repousser les compétitions. Les prestations de l’armée ont vraiment été excellentes »

L’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) a lui aussi soutenu les Championnats du monde de ski alpin 2017, avec une intervention de la protection civile équivalant à environ 3000 jours-hommes. Les membres de la protection civile engagés à Saint-Moritz venaient des cantons des Grisons, de Saint-Gall et de Zurich. Ils ont été en mesure d’effectuer intégralement les tâches qui leur ont été confiées. La protection civile a ainsi grandement contribué à la réussite de ces championnats. Dans le même temps, cette manifestation a permis de mettre en oeuvre de manière concrète la collaboration intercantonale au sein même de la protection civile ainsi que la coopération avec d’autres partenaires de la sécurité, notamment l’armée.

L’OFSPO a apporté aux organisateurs un soutien financier de 3,5 millions de francs. Dans le cadre de la conception des installations sportives d’importance nationale (CISIN), 3,75 millions de francs ont en outre été alloués pour l’infrastructure et l’installation de clôtures de pistes supplémentaires. De plus, au cours des trois dernières années, des contributions ont été versées à Swiss-Ski pour les projets liés aux Championnats du monde de ski alpin. Au centre national de sport de Macolin (CSM), Swiss-Ski et ses athlètes bénéficient toute l’année de multiples prestations (séjours d’entraînement, tests de performance, régénération et réhabilitation).

Sur les 24 skieurs de la délégation de Swiss-Ski envoyée aux championnats, 17 personnes ont bénéficié de la promotion du sport d’élite de l’Armée suisse. Ces trois dernières années, elles ont accompli plus de 7000 jours de cours de répétition (CR) pour sportifs d’élite dans le cadre de ladite promotion ; certaines d’entre elles ont même effectué l’école de recrue (ER) pour sportifs d’élite.

Lors des championnats de cette année, Swiss-Ski a obtenu d’excellents résultats, ce qui n’avait plus été le cas depuis longtemps. Les sportifs militaires se sont notamment distingués, en particulier le militaire contractuel et sportif d’élite Luca Aerni (champion du combiné), mais aussi la soldate de sport Michelle Gisin (médaille d’argent du combiné) et la militaire contractuelle et sportive d’élite Denise Feierabend (quatrième place du combiné).

Incident lors de l’entraînement du PC -7 TEAM

Vendredi 17 février, lors du survol de la zone d’arrivée Salatrains, un avion du PC- 7 TEAM des Forces aériennes suisses a touché le câble d’une caméra flottante de la SSR. Le câble, la caméra et l’avion ont été endommagés, mais aucune personne n’a été blessée lors de cet incident. Les Forces aériennes ont annulé toutes leurs autres démonstrations prévues dans le cadre de ces championnats du monde. La justice militaire a ouvert une enquête. Le DDPS regrette cet incident. En parallèle à l'enquête de la justice militaire, le département va également analyser de près cet événement à l'interne. 


Adresse pour l'envoi de questions

Renato Kalbermatten
Porte-parole du DDPS
058 464 88 75


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-65696.html