Enquête administrative concernant le cas du médecin en chef de l’armée

Berne, 23.01.2017 - Le conseiller fédéral Guy Parmelin a ordonné l’ouverture d’une enquête administrative afin d’examiner les reproches adressés au divisionnaire Stettbacher et les circonstances dans lesquelles ce dernier a été suspendu.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin, chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), a ordonné l'ouverture d'une enquête administrative afin de faire examiner par un expert externe la nature exacte des reproches adressés au divisionnaire Andreas Stettbacher, médecin en chef de l'armée. En outre, ladite enquête devra clarifier les circonstances dans lesquelles ce dernier a été suspendu. Me Cornel Borbély, avocat indépendant à Zurich, a été chargé de mener l'enquête administrative.

Compte tenu de la procédure en cours, il ne sera fait aucune autre déclaration à ce sujet pour l'instant.


Adresse pour l'envoi de questions

Renato Kalbermatten
Porte-parole DDPS
058 464 88 75


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-65356.html