Abandon définitif d’une partie du système d’information et de conduite des Forces terrestres

Berne, 10.01.2017 - Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) a décidé de renoncer définitivement à compléter le Système d’information et de conduite des Forces terrestres (FIS FT) avec des moyens de télécommunication mobiles. Tandis que sa profondeur d’emploi sera moins grande, l’usage du FIS FT sera toutefois plus large que prévue à l’origine et s’étendra à l’ensemble des Grandes Unités et des véhicules.

Le Système d’information et de conduite des Forces terrestres (FIS FT) fonctionne parfaitement lors de transmissions en modes stationnaire et semi-mobile jusqu’à l’échelon de la compagnie (profondeurs d’emploi 1 à 3). Les engagements accomplis par l’Armée suisse lors du Championnat d’Europe de football en 2008 et de l’inauguration du tunnel de base du Saint-Gothard en 2016 ainsi que de nombreux exercices l’attestent. Le FIS FT est utilisé par l’ensemble des Grandes Unités et des corps de troupe. Son usage est ainsi plus large que prévu à l’origine. A l’origine, seules certaines Grandes Unités et quelques corps de troupe triés sur le volet devaient être équipés avec ce système.

L’exploitation du FIS FT en mode mobile aux échelons de la section et de l’équipe (profondeurs d’emploi 4 et 5) avec des moyens de télécommunication militaires ne fonctionne pas dans les délais impartis. Le FIS FT ne sera donc pas concrétisé avec la profondeur d’emploi envisagée à l’origine, notamment à bord de véhicules en mouvement, en raison de la bande passante insuffisante offerte par les moyens de transmission militaires disponibles. En particulier, les postes de radio tactiques ne sont pas assez performants pour transmettre la quantité de données générée dans les délais impartis. Après les deux premières étapes du FIS FT (programmes d’armement 2006 et 2007), le DDPS a renoncé à mettre en œuvre la 3e étape (programmes d’armement 2009 et 2010) représentant des montants de plusieurs centaines de millions de francs. En 2012, le DDPS a en outre informé les commissions de la politique de sécurité que la profondeur d’emploi du FIS FT sera provisoirement limitée à des usages stationnaire et semi-mobile jusqu’à l’échelon de la compagnie (profondeurs d’emploi 1 à 3) . Aujourd’hui, le DDPS renonce définitivement à employer le FIS FT aux échelons de la section et de l’équipe (profondeurs d’emploi 4 et 5) parce que les postes de radio militaires les plus récents n’offrent toujours pas une bande passante suffisante et qu’une solution satisfaisante pour ce problème technique n’est pas en vue. Un montant estimé à 125 millions devra donc être amorti sur l’investissement total de 700 millions de francs parce que des mesures préalables ont déjà été prises et que les profondeurs d’emploi 4 et 5 ont déjà été partiellement mises en œuvre à des fins de test.

L’abandon définitif du FIS FT aux échelons de la section et de l’équipe entraîne un recentrage de son engagement et de l’instruction donnée à cette fin. La profondeur d’emploi réduite et l’optimisation de l’utilisation du matériel permettra de garantir, conformément aux principes du développement de l’armée (DEVA), la capacité permanente à conduire les troupes au sol, la disponibilité, le suivi de la situation en toutes circonstances et l’uniformité de l’instruction de toutes les troupes au sol à l’échelon de l’armée. Le FIS FT doit continuer à être exploité à meilleur coût jusqu’en 2025, année de la fin de son cycle de vie en lien avec le système. Ce système se compose d’ordinateurs stationnaires et mobiles mis en réseau qui permettent d’assurer une conduite efficace à tous les échelons hiérarchiques pertinents.


Adresse pour l'envoi de questions

Karin Suini
Porte-parole du DDPS
058 464 50 86


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-65196.html