Le Conseil fédéral adopte la Stratégie nationale de vaccination

Berne, 11.01.2017 - La population peut être encore mieux protégée contre les maladies infectieuses. Afin d’y parvenir, le Conseil fédéral a adopté lors de sa séance du 11 janvier 2017 une Stratégie nationale de vaccination (SNV). Son but est d’optimiser la protection vaccinale grâce à trois aspects clés : renforcer l’implication des acteurs, fournir à la population des informations pertinentes et faciliter l’accès à la vaccination.

La vaccination est l’un des moyens les plus efficaces pour se prémunir contre des maladies potentiellement graves telles que la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite ou la rougeole. Grâce à la qualité des vaccins et à une couverture vaccinale élevée, certaines infections ont fortement reculé ou tout simplement disparu. La vaccination permet aussi de protéger les groupes vulnérables que sont les nourrissons, les personnes âgées ou les personnes avec un déficit immunitaire.
 
Il est prévu que les professionnels de la santé jouent un rôle accru dans la mise en œuvre de la SNV. Les médecins seront invités à aborder la question des vaccinations de manière systématique avec leurs patients et veilleront à ce que leur statut vaccinal soit toujours à jour. Tous les autres acteurs, tels que les pharmaciens ou le personnel en puériculture et infirmier seront encouragés à informer sur les vaccinations. À cette fin, leur formation et perfectionnement en la matière seront renforcés.

L’information mise à disposition de la population joue également un rôle important pour optimiser la couverture vaccinale. Elle doit refléter l’état actuel de la science, être claire, transparente et adaptée aux publics cibles. L’utilisation du carnet de vaccination électronique sera en outre encouragée, afin que chacun puisse identifier facilement les vaccinations recommandées dans son cas précis.

La SNV prévoit que les parents soient sensibilisés à la vaccination, par exemple lors de l’inscription de leur enfant dans une structure d’accueil collectif, ou qu’ils puissent bénéficier d’un bilan vaccinal pour leurs enfants dans le cadre scolaire. Enfin, la vaccination devra être possible dans des lieux diversifiés et proches des bénéficiaires, comme les écoles ou les pharmacies. L’accès aux vaccins doit également être facilité d’un point de vue financier. L'Office fédéral de la santé publique prendra les mesures nécessaires afin que les vaccinations prises en charge par l’assurance obligatoire des soins puissent être exemptées de la franchise. Cette mesure doit notamment permettre d’inciter les jeunes adultes à mettre à jour leurs vaccinations.

La SNV fait partie de la stratégie « Santé 2020 » du Conseil fédéral, dont l’un des objectifs est d’assurer à la population un niveau élevé de protection de la santé. Elle prévoit la collaboration de la Confédération, des cantons et d’autres acteurs et est entre autres coordonnée avec la stratégie Antibiorésistance (StAR). En effet, plus on évitera de maladies par la vaccination, moins il sera nécessaire de prescrire d’antibiotiques. Le plan de mise en œuvre des différentes mesures de la SNV sera établi en 2017.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la santé publique OFSP, Communication, Tél. 058 462 95 05 ou media@bag.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-65189.html