Fermeture de l’office de poste d’Ollon VD : la PostCom n’approuve pas l’introduction d’un service à domicile

Berne, 21.12.2016 - La population et l’économie desservies par l’office de poste d’Ollon devront pouvoir disposer d’une agence postale. La Poste, mais aussi l’autorité communale et les commerces locaux sont tenus de chercher ensemble une solution d’agence. Dans six autres cas, la PostCom a émis une recommandation favorable, parfois assortie de conditions.

Ollon est une commune politique vaudoise comprenant 23 villages et hameaux. Sur les quelque 7400 habitants, près de 3400 vivent dans le village d’Ollon (ou dans les hameaux des alentours). La Poste veut fermer l’office de poste du village. Elle privilégiait d'abord une solution d'agence pour le remplacer, mais n’ayant pas réussi à trouver un partenaire à cette fin, elle a informé la commune de sa décision de remplacer l’office de poste par un service à domicile.

 

Le service à domicile : une solution de remplacement insuffisante

La PostCom estime que cette solution de remplacement est insuffisante. Compte tenu du nombre d’habitants de la zone desservie par l’office de poste d’Ollon et du chiffre d’affaires réalisé par ce dernier, la PostCom est d’avis qu’une agence postale s’impose. La PostCom demande instamment à la Poste, à l’autorité communale et aux commerces locaux de chercher ensemble une solution d’agence dans l’intérêt de la population concernée. Elle attend de toutes les parties qu’elles fassent preuve de flexibilité et qu’elles soient disposées à coopérer.

Si, dans les deux prochaines années, la Poste ne parvient pas à réaliser une solution d’agence en dépit de la recherche intensive et attestée d’un partenaire, elle pourra reconsidérer le remplacement de l’office de poste par un service à domicile. La Poste devrait, dans ce cas, mener un dialogue succinct avec la commune avant de lui communiquer une nouvelle décision au cas où aucun accord ne serait trouvé. Cette condition vise à empêcher que la Poste soit mise sous pression en négociant une solution d’agence.

 

Six recommandations favorables

La PostCom a émis une recommandation favorable concernant la transformation des offices de poste suivants : Fribourg 9 Beaumont, Granges-Paccot (FR), Cointrin à Meyrin (GE), Bilten (GL), Zunzgen (BL) et Montagnola (TI). Dans les cas de Bilten et de Granges-Paccot, elle a assorti sa recommandation de la condition que la Poste mette en place une batterie de cases postales avec garantie de distribution avant 9 heures.

 

La PostCom (www.postcom.admin.ch)

La Commission de la poste (PostCom) est une autorité indépendante rattachée au Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) uniquement sur le plan administratif. Elle surveille le marché postal suisse, garantit une concurrence équitable et veille à ce que le service universel soit de bonne qualité. Elle observe par ailleurs les évolutions du marché postal et des branches qui y sont liées afin de garantir durablement à la population et à l’économie de toutes les régions du pays une desserte postale variée à des prix abordables. La commission, composée de sept membres nommés par le Conseil fédéral, est soutenue par un secrétariat technique.


Adresse pour l'envoi de questions

Commission fédérale de la poste PostCom
Andreas Herren, chargé de communication PostCom, tél. +41 58 46 57980


Auteur

Commission fédérale de la poste PostCom
http://www.postcom.admin.ch/fr/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-65054.html