La Suisse participe à la conférence ministérielle de l’AIEA sur la sûreté nucléaire

Berne, 02.12.2016 - La Suisse participe à la deuxième Conférence ministérielle de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur la sûreté nucléaire, qui se tiendra à Vienne du 5 au 9 décembre 2016 et dont le but est de définir et de renforcer le rôle de l’AIEA dans le domaine de la sûreté nucléaire. La délégation suisse sera dirigée par la conseillère fédérale Doris Leuthard.

La délégation suisse se compose de représentants de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN), du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) ainsi que d’un représentant du Laboratoire Spiez.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, non seulement la sécurité nucléaire (sécurité technique « safety »), mais aussi la sûreté nucléaire (protection contre les actes illicites « security ») joue un rôle important dans l’agenda international. En 2002, l’AIEA a adopté pour la première fois une résolution concernant la sûreté nucléaire et la prévention d’activités terroristes. Par ailleurs, le président américain Barack Obama a renforcé l’attention portée à ce sujet en lançant en 2010 le cycle des Sommets sur la sûreté nucléaire (Nuclear Security Summits, NSS). En 2013 s’est tenue la première conférence ministérielle de l’AIEA sur la sûreté nucléaire. Le processus des NSS s’est achevé au printemps 2016 par une dernière rencontre au sommet, qui a notamment abouti à l’adoption d’un plan d’action concernant le rôle futur de l’AIEA. La conférence ministérielle de l’AIEA en décembre abordera cette question avec les quelque 170 pays membres.

La Suisse soutient l’intention de l’AIEA d’assumer une fonction globale de coordination dans le domaine de la sûreté nucléaire. Elle est aussi favorable à un renforcement de l’agence dans ce domaine. La déclaration ministérielle qu’il est prévu d’adopter lors de la conférence devra comprendre une stratégie politique à long terme concernant la gestion de la sûreté nucléaire par les États. Il est en outre prévu d’y définir le rôle futur de l’AIEA et les contributions que l’on attend d’elle dans le secteur technique de la sûreté nucléaire.


Adresse pour l'envoi de questions

DETEC, Service de presse, +41 58 462 55 11


Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-64782.html