Marché suisse de l’éclairage: les LED gagnent du terrain par rapport aux autres ampoules

Berne, 05.12.2016 - En 2015, la part de marché des ampoules LED économiques et durables s’élevait à 19% (2014: 11%). Cette augmentation est imputable à l’offre toujours plus vaste et à la baisse des prix. Les ampoules encore les plus vendues actuellement sont les ampoules halogènes peu efficaces, qui ont toutefois perdu de nombreuses parts de marché par rapport à l’année précédente (55% de part de marché en 2014, 48% en 2015). Telle est la conclusion de l’analyse du marché suisse de l’éclairage 2015, effectuée sur mandat de l’Office fédéral de l’énergie.

L'analyse repose sur les données de 170 acteurs du marché (61 fabricants, 92 grossistes, 17 détaillants) qui représentent plus de 90% du marché suisse de l'éclairage. En 2015, leur chiffre d'affaires s'est élevé à environ 854 millions de francs (ampoules: 106 millions + luminaires: 748 millions) pour la vente de 39,2 millions d'ampoules et de luminaires (31,1 millions d'ampoules et 8,1 millions de luminaires). Les fabricants occupent la plus grande part de marché (59% du chiffre d'affaires et 52% du nombre de pièces), suivis des détaillants (22% du chiffre d'affaires et 29% du nombre de pièces), dont les consommateurs privés sont les clients types.

Ampoules: l'halogène toujours en tête

Quelque 31,1 millions d'ampoules ont été vendues en 2015.

  • Les ampoules halogènes (radiateurs thermiques) représentaient à nouveau la plus grande partie des ventes. Elles ne font pas partie des produits économes en énergie (classe d'efficacité énergétique D). La part de marché s'est réduite de 55% (2014) à 48%, soit encore environ 15 millions de pièces vendues (-28%). Ce recul est dû à l'augmentation des ventes de luminaires déjà munis d'ampoules LED à longue durée de vie.
  • Les lampes à décharge basse pression («tubes néon») occupaient la deuxième place dans les ventes (24%, soit 7,4 millions de pièces). Elles font partie des sources lumineuses énergétiquement efficaces (classe d'efficacité énergétique A) et sont largement utilisées, principalement dans le domaine professionnel qui nécessite au quotidien un nombre élevé d'heures d'éclairage: en Suisse, 70 à 80% de l'éclairage est fourni par ce type de lampe.
  • Les ampoules LED (classe d'efficacité énergétique A+, A++) possédaient déjà 19% de part de marché (+8%) en 2015. Cette forte augmentation peut s'expliquer par l'offre toujours plus vaste d'ampoules LED et par la forte baisse des prix: en 2015, le prix moyen d'une lampe LED Retrofit compacte était déjà nettement inférieur à 10 francs. Sa durée de vie élevée, sa faible consommation d'électricité et également l'interdiction de certaines ampoules halogènes depuis septembre 2016 feront encore augmenter la part des ampoules LED dans le futur.
  • Les ampoules économiques classiques (classe d'efficacité énergétique A) ne détenaient plus que 3% de part de marché en 2015 (1 million de pièces), ce qui correspond presque à une réduction de moitié des ventes de l'année précédente (1,96 million de pièces).

Eclairage extérieur: les ampoules LED se sont imposées

En ce qui concerne les luminaires extérieurs utilisés dans le cadre privé pour l'éclairage décoratif du jardin et de l'entrée (éclairage d'ambiance), le passage aux ampoules LED s'est fait l'année dernière. Alors que la part des systèmes LED économiques vendus en 2014 n'était que de 23%, près de 70% de l'ensemble des luminaires d'ambiance vendus en 2015 étaient munis de LED. Quant à l'éclairage public (lampadaires pour routes, chemins et places), les LED se dont définitivement imposées avec 86% de part de marché. Les nouvelles installations sont quasiment toutes réalisées avec des LED.


Adresse pour l'envoi de questions

Marianne Zünd, responsable de la communication OFEN, 058 462 56 75 / 079 763 86 11, marianne.zuend@bfe.admin.ch



Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-64768.html