Nomination d’officiers généraux

Berne, 23.11.2016 - Lors de sa séance du 23 novembre 2016, le Conseil fédéral a procédé à des mutations dans les rangs des officiers généraux. Il a également pris acte de nominations importantes effectuées par le chef du DDPS.

Le chef du DDPS a nommé le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, commandant des Forces aériennes, chef de projet DEVA pour le secteur commandement des Opérations au 1er janvier 2017.

Le commandant de corps Schellenberg assumera ses activités de chef de projet en plus de sa fonction de commandant des Forces aériennes.

Agé de 58 ans, Aldo C. Schellenberg a étudié l'économie d'entreprise et obtenu le titre de docteur en économie publique à l'Université de Zurich. De 2007 à 2009, il a suivi des études postgrades en droit économique à l'Université de Berne, qu'il a conclues par l'obtention du master of law. Au cours de sa carrière militaire, il a commandé le groupe d'engins guidés de DCA légère 12, puis a été engagé en qualité d'officier EMG à l'état-major de la division de montagne 12, devenue brigade d'infanterie de montagne 12. Le 1er juin 2010, il a été nommé par le Conseil fédéral au poste de commandant de la brigade d'infanterie de montagne 12 et promu simultanément au grade de brigadier. Le 1er janvier 2012, il a été nommé chef de l'Etat-major de l'armée avec promotion simultanée au grade de divisionnaire puis, le 1er janvier 2013, commandant des Forces aériennes avec promotion au grade de commandant de corps.

Le chef du DDPS a nommé le divisionnaire Daniel Baumgartner, commandant des Forces terrestres, chef de projet DEVA pour le secteur commandement de l'Instruction au 1er janvier 2017.

Le divisionnaire Baumgartner assumera ses activités de chef de projet en plus de sa fonction de commandant des Forces terrestres. Le Conseil fédéral l'a déjà promu, au cours d'une séance précédente, au grade de commandant de corps avec effet au 1er janvier 2017.

Agé de 54 ans, Daniel Baumgartner est entré dans le corps des instructeurs des troupes de soutien en 1988. Après un séjour d'études à l'Académie militaire de Bruxelles, il a pris en 2001 le commandement des écoles de recrues et de sous-officiers des troupes de soutien, à Fribourg. De 2004 à 2008, il a commandé l'école d'officiers de la logistique à Berne. Après un nouveau séjour académique au National War College de Fort McNair, à Washington, il a été engagé en qualité de chef de projet de l'instruction stratégique-militaire au sein de l'Etat-major de l'instruction opérative. Le 1er décembre 2009, le Conseil fédéral l'a nommé chef de la Planification de l'armée et remplaçant du chef de l'Etat-major de l'armée, puis chef de la Base logistique de l'armée à compter du 1er octobre 2010. Le 1er juillet 2015, il est nommé officier général adjoint responsable de l'instruction dans le cadre du projet DEVA. Le Conseil fédéral l'a nommé commandant des Forces terrestres au 1er avril 2016.

Le brigadier Maurizio Dattrino sera commandant de l'Ecole d'état-major général, remplaçant du commandant de la Formation supérieure des cadres et du chef de l'Etat-major de l'instruction opérative à compter du 1er juillet 2017.

Agé de 51 ans, Maurizio Dattrino est entrée en 1989 au corps des instructeurs des troupes du matériel en tant qu'officier de carrière. Après sa formation de base, il est passé en 1992 dans le corps des instructeurs de l'infanterie, puis a exercé en tant qu'instructeur d'unité jusqu'en 2003 dans les écoles de recrues et de sous-officiers d'infanterie de montagne à Savatan, Coire, Stans et Airolo. En 2004, il était l'officier supérieur adjoint du commandant de la région territoriale 3 à Altdorf. Après des études au Centro Alti Studi per la Difesa à Rome, qu'il a conclues par un master in studi internazionali strategico-militari, il est devenu en 2005 chef de groupe et coach d'état-major au commandement de l'Ecole d'état-major général. En 2009, il était l'officier supérieur adjoint et remplaçant du commandant de l'Ecole d'état-major général. De 2009 à fin mai 2013, il a commandé les écoles sanitaires 42 à Airolo. Le 1er janvier 2014, Maurizio Dattrino a reçu le grade de brigadier et le commandement de la brigade d'infanterie de montagne 9. En tant qu'officier de milice, il a commandé le bataillon de carabiniers de montagne 9.

Il succède au brigadier Daniel Lätsch qui entamera son congé de préretraite le 1er juillet 2017 avec remerciements pour services rendus.

En parallèle à ses nouvelles fonctions, le brigadier Dattrino conserve sa fonction de commandant de la brigade d'infanterie de montagne 9, jusqu'à la suppression de celle-ci le 31 décembre 2017.

Le colonel EMG Peter Baumgartner devient commandant de l'Ecole centrale au 1er janvier 2017, avec le grade de brigadier.

Agé de 50 ans, Peter Baumgartner est entré en 1990 dans le corps des instructeurs de l'infanterie, où il était instructeur d'unité de l'école d'infanterie d'Hérisau. Dès 2000, il a été engagé comme chef de classe dans les écoles d'officiers d'infanterie à Zurich et auprès du Centre d'instruction de l'infanterie à Walenstadt. En 2003 et 2004 il a suivi les cours d'état-major général et le stage Euro à la Führungsakademie de la Bundeswehr à Hambourg. Il a ensuite travaillé à la Formation supérieure des cadres, de 2005 à 2007 comme chef de groupe et coach d'état-major dans l'Ecole d'état-major général, puis de 2008 à 2010 comme chef de groupe à l'Académie militaire EPFZ à Birmensdorf. En 2010 il a été nommé commandant de l'école de recrues d'infanterie 12 et commandant de la place d'armes de Coire. Il a effectué en 2013 un engagement comme chef de l'instruction à l'Etat-major des Forces terrestres à Berne. En 2014, il a obtenu un master of advanced studies in security policy and crisis management à l'EPFZ. A partir du 1er janvier 2016, le colonel EMG Baumgartner a assumé la fonction de chef d'état-major de l'Etat-major de l'armée. Le Conseil fédéral l'a ensuite nommé commandant ad interim de la brigade d'infanterie de montagne 12 avec effet au 1er juillet 2016.

Il prend la succession du brigadier Daniel Keller, qui a récemment été nommé commandant de la Formation supérieure des cadres et chef de l'Etat-major de l'instruction opérative avec effet au 1er janvier 2017.

En parallèle à ses nouvelles fonctions, le brigadier Baumgartner conserve le commandement ad interim de la brigade d'infanterie de montagne 12, jusqu'à la suppression de celle-ci le 31 décembre 2017.

Le colonel EMG Stefan Christen devient commandant de la Formation d'application du génie et du sauvetage au 1er janvier 2017, avec le grade de brigadier.

Agé de 48 ans, Stefan Christen a fait un apprentissage de mécanicien sur machines agricoles puis une maturité professionnelle technique. En 1997, il a obtenu son diplôme d'officier de carrière à l'Académie militaire de l'EPFZ. Stefan Christen a été engagé entre 1997 et 2003 dans diverses fonctions au sein des Forces terrestres, tant dans l'instruction que la gestion de projet. De 2004 à 2008, il fut commandant de la formation d'intervention d'aide en cas de catastrophe de la Formation d'application du génie et du sauvetage. En 2009, il a accompli une formation à l'université de Cranfield, en Angleterre, conclue par un master of science in global security. En 2009 et 2010, il a assumé à l'Académie militaire la fonction de chef de groupe pour la formation bachelor et pour l'école militaire. En 2011, il était chef du contingent suisse de la Swisscoy/KFOR au Kosovo, au titre de national contingent commander. Il a ensuite été chef de groupe à l'Ecole d'état-major général au sein de la Formation supérieure des cadres. Le colonel EMG Christen a été nommé commandant de l'école de recrues et de sous-officiers du sauvetage avec effet au 1er octobre 2012. Depuis janvier 2016, il a travaillé comme chef projet/pilotage au sein de l'Etat-major de conduite de l'armée.

Il prend la succession du brigadier Peter Candidus Stocker, qui a récemment été nommé directeur de l'Académie militaire de l'EPFZ avec effet au 1er janvier 2017.

Le colonel EMG Hugo Roux devient commandant de la Formation d'application de la défense contre avions 33 au 1er janvier 2017

Agé de 47 ans, Hugo Roux a travaillé pendant ses études de droit à Fribourg comme enseignant en droit à l'école professionnelle de Morat. Après avoir terminé sa formation de base comme officier de carrière, il a assumé différentes fonctions entre 1997 et 2001 à l'école de DCA à Payerne. En 2002 et 2003, il a suivi une formation à l'US Air force command and staff college, à Maxwell. Il a ensuite travaillé de 2004 à 2006 en tant qu'officier de carrière à l'école d'officiers et de sous-officiers de la DCA à vue, à Payerne, puis comme remplaçant du commandant d'école de 2007 à 2009. En 2010, il a été nommé commandant de la formation continue des cadres supérieurs et chef de la planification des bases et du controlling au sein de l'état-major de la Formation d'application de la défense contre avions 33. Depuis juillet 2014, il dirige les projets gestion de la défense au sein de l'Etat-major de l'armée.

Il succède au brigadier Marcel Amstutz, qui a été nommé représentant militaire près l'OTAN par le Conseil fédéral avec effet au 1er janvier 2017.


Adresse pour l'envoi de questions

Karin Suini
Porte-parole du DDPS
058 464 50 86



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-64644.html