Ouverture d’un centre fédéral pour requérants d’asile à Muttenz (BL)

Berne-Wabern, 09.11.2016 - Le centre fédéral pour requérants d’asile du site de Feldreben, à Muttenz (BL), sera mis en exploitation le 14 novembre 2016. Doté alors de 500 lits au plus et de 40 postes de travail, il servira au premier accueil de requérants d’asile, à leur enregistrement et à leur audition, et ce, pour une durée limitée à deux ans. En situation d’urgence, le conseil communal de Muttenz pourra autoriser une augmentation des capacités d’hébergement du centre à 900 places.

Bien que le nombre des demandes d'asile déposées en 2016 soit, à l'heure actuelle, inférieur à celui de l'année dernière, les autorités suisses doivent se préparer à une éventuelle hausse. C'est pourquoi le Secrétariat d'État aux migrations (SEM) augmente sa capacité d'hébergement à plus de 4900 places en ouvrant à Feldreben un centre fédéral temporaire pour requérants d'asile.

Situé à Muttenz, ce centre pourra, à partir du 14 novembre 2016, héberger jusqu'à 500 requérants d'asile. Au début, ils seront entre 20 et 30 à y prendre leurs quartiers, puis ce nombre augmentera progressivement. En situation d'urgence et en accord avec la commune de Muttenz, le centre de Feldreben pourra loger jusqu'à 900 personnes. Ces deux acteurs apportent ainsi une contribution importante dans la planification d'urgence en matière d'asile mise en place par la Confédération, les cantons, l'Union des villes suisses et l'Association des communes suisses.

Mission principale : enregistrement et auditions

Le centre de Feldreben servira à l'enregistrement des requérants d'asile, aux premiers examens de santé et vérifications d'identité, ainsi qu'aux premières auditions sur l'itinéraire emprunté et sur les motifs d'asile. À cet effet, le SEM a aménagé 40 postes de travail pour des collaborateurs. Les requérants seront quant à eux hébergés dans des logements en panneaux coupe-feu en bois aménagés dans le corps de logis. Ils disposeront ainsi d'une sphère privée durant leur séjour dans le centre de Feldreben.

Un groupe de suivi composé de représentants de la population, de la commune, de la Confédération et des entreprises chargées de la sécurité et de l'encadrement a entamé ses travaux. Il apporte son soutien en matière d'exploitation et propose, si nécessaire, des mesures complémentaires en vue d'assurer le bon fonctionnement du centre.

La Confédération indemnise les partenaires

Le canton de Bâle-Campagne a transformé le site de Muttenz en étroite collaboration avec le SEM et la commune. Il le loue à la Confédération pendant deux ans. L'exploitation du centre est du ressort de la Confédération. Le SEM assume les coûts d'encadrement et d'occupation des requérants d'asile. Il est également responsable de la sécurité au sein du centre. Des patrouilles externes seront effectuées dans les environs immédiats du centre en cas de nécessité et en accord avec la commune et les autorités cantonales. De plus, la Confédération verse au canton une contribution forfaitaire pour les frais de sécurité.

Les places d'hébergement du centre de Feldreben seront déduites du contingent du canton de Bâle-Campagne lors de la répartition des requérants d'asile. En conséquence, le SEM confiera à ce canton 500 requérants de moins à héberger par année d'exploitation.


Adresse pour l'envoi de questions

Gieri Cavelty, Chef de l’État-major Information et communication, Secrétariat d’État aux migrations, T +41 58 460 52 41



Auteur

Secrétariat d’Etat aux migrations
https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-64445.html