Journée des autorités du marché du travail : rétrospective et défis

Berne, 07.11.2016 - Les autorités suisses du marché du travail ainsi que des invités des milieux politiques et économiques se sont rencontrés aujourd’hui à Kloten lors de la journée des autorités du marché du travail. La manifestation mettait l’accent sur les tendances du marché du travail en Suisse et, en parallèle, célébrait les 20 ans des ORP. A cette occasion, le président de la Confédération Johann N. Scheider-Ammann a remercié les autorités du marché du travail pour leur engagement précieux et fait mention de l’évolution démographique, de la numérisation et de l’immigration comme étant les défis principaux dans le futur.

Dans un marché du travail suisse en pleine évolution, l’avenir de l’assurance-chômage (AC) dépendra fortement de sa faculté d’adaptation et de sa propension au développement. Même si le marché a démontré une forte capacité de résistance à la crise dans un passé récent, le maintien du franc fort et la pénurie de personnel ont pesé sur les entreprises. L’évolution structurelle, précipitée notamment par le tournant numérique auquel assiste le monde économique, influence la demande sur un marché du travail qui se concentre davantage sur la recherche de postes de travail à forte valeur ajoutée. Dans ce contexte, l’AC assume un rôle de soutien et réduit les effets secondaires négatifs de cette évolution.

Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, a remercié tous les acteurs concernés pour leur professionnalisme. Dans une brève rétrospective des 20 ans d’existence des ORP, il soulignait la constante croissance de leur efficacité depuis leur création. Selon lui, les autorités du marché du travail sont des acteurs importants quand il s’agit, dans ce pays, de pourvoir des emplois et offrir des perspectives au plus grand nombre. Le président a également abordé les défis du futur et, tenant compte de l’immigration, de la numérisation et de l’évolution démographique, il a observé qu’il ne fallait pas se reposer sur ses lauriers. Il appelle notamment les autorités du marché du travail à s’investir dans la réinsertion des travailleurs plus âgés dans le marché du travail. La génération des plus de 50 ans est, certes, moins touchée par le chômage que la moyenne, mais a nettement plus de difficulté à retrouver du travail
suite à la perte d’un emploi.

La mise en œuvre de l’article 121a de la Constitution fédérale pose également un grand défi. Les mesures doivent être examinées au regard de leurs conséquences pour l’AC et de leur effet sur le marché du travail. Les bonnes conditions pour les entreprises et la flexibilité du marché du travail en Suisse doivent rester intactes, afin d’assurer la sécurité des emplois.

Boris Zürcher, chef de la Direction du travail au SECO et président de la Commission de surveillance du Fonds de compensation de l’assurance-chômage, a souligné que, 20 ans après leur création, le fonctionnement des offices régionaux de placement est globalement bon. La gestion de l’exécution orientée sur les résultats a tout particulièrement fait ses preuves. En outre, le succès de l’AC repose grandement sur l’engagement marqué des partenaires sociaux et sur la bonne collaboration avec les cantons. Bien que les attentes augmentent vis-à-vis de l’AC et que le marché du travail soit toujours plus complexe, Boris Zürcher a exhorté les acteurs concernés à ne pas perdre de vue les missions centrales de l’AC, à savoir garantir une sécurité financière aux chômeurs et réinsérer les demandeurs d’emploi de manière rapide et durable. Parmi les défis les plus importants de l’AC dans les années à venir, on compte également la poursuite constante du désendettement et la modernisation de l’informatique.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00


Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-64398.html