Le climat de consommation reste timide

Berne, 03.11.2016 - Selon la dernière enquête, le climat de consommation en Suisse n’a pratiquement pas changé entre juillet et octobre 2016*. L’indice, qui se situe actuellement à -13 points, reste inférieur à sa moyenne historique depuis plus d’un an. Les consommateurs sont toutefois plus optimistes qu’en juillet quant aux perspectives économiques pour les prochains mois. L’appréciation de l’évolution des prix a également été revue à la hausse.

L’indice du climat de consommation d’octobre 2016, qui se situe à -13 points, reste quasi inchangé par rapport à juillet dernier (-15 points). Pour la sixième fois consécutive, l’enquête réalisée auprès d’environ 1200 ménages choisis au hasard révèle un climat de consommation inférieur à la moyenne (moyenne pluriannuelle : -9 points).

Parmi les quatre questions prises en considération dans le calcul de l’indice du climat de consommation**, celle portant sur l’évolution économique des douze prochains mois à reçu des réponses beaucoup plus optimistes qu’en juillet. Le sous-indice correspondant a progressé de -19 à -6 points, dépassant ainsi pour la première fois depuis un an et demi la moyenne pluriannuelle (-10 points). Le sous-indice sur l’évolution du chômage est resté quasi inchangé par rapport à juillet (léger recul de 61 points en juillet à 58 points en octobre).

Les consommateurs n’attendent pas d’amélioration ces prochains mois concernant leur situation financière et la probabilité de mettre de l’argent de côté. Les sous-indices correspondants ont de nouveau connu une baisse marginale depuis juillet (situation financière attendue : de -2 à -6 points ; attentes concernant les dettes/l’épargne : de 20 à 17 points).

Par ailleurs, l’appréciation des consommateurs quant à l’évolution des prix est particulièrement frappante. La tendance à l’optimisme s’est poursuivie aussi bien concernant l’appréciation de l’évolution des prix des mois précédents que concernant les attentes pour les prochains mois. Bien que les indices correspondants demeurent encore inférieurs à leur moyenne respective, ils affichent une nette progression par rapport à juillet (respectivement de 17 à 34 points et de 32 à 44 points).

Les résultats de l’enquête d’octobre montrent que les consommateurs perçoivent le redressement progressif de l’économie suisse. Par ailleurs, les attentes des consommateurs reflètent également l’inversement de tendance que l’on observe dans l’évolution de l’inflation. Les anticipations en matière d’inflation demeurent bien ancrées.

*En janvier, avril, juillet et octobre, environ 1200 ménages choisis au hasard sont interrogés sur mandat du Secrétariat d’État à l’économie (SECO) quant à leur appréciation personnelle de la situation économique, de leur situation financière, de l’évolution des prix, de la sécurité de l’emploi, etc. L’enquête est réalisée par l’institut d’étude de marché DemoScope.

**Appréciation des perspectives économiques à venir, appréciation du développement à venir du chômage, évolution attendue de la situation financière du ménage et de la possibilité d’épargne au cours des douze prochains mois.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-64366.html