Le conseiller fédéral Ueli Maurer et le président de la BNS Thomas Jordan à l’assemblée annuelle du FMI et de la Banque mondiale

Berne, 06.10.2016 - Du 7 au 9 octobre 2016, le conseiller fédéral Ueli Maurer, chef de la délégation suisse, et Thomas Jordan, président de la direction générale de la Banque nationale suisse, participeront à l’assemblée annuelle organisée conjointement à Washington D.C. par le Fonds monétaire international (FMI) et le Groupe de la Banque mondiale. Ils représenteront également la Suisse lors de la réunion des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales des États du G20 qui se tiendra auparavant.

La prévision semestrielle du FMI, qui table sur un taux de croissance mondiale d’un peu plus de 3 % pour 2016, reste plutôt pessimiste. Pour le FMI, les principaux risques qui menacent la croissance mondiale sont les conséquences du Brexit, les mesures encore inachevées de réforme du système bancaire européen, le manque de coordination des politiques monétaires et le volume élevé des crédits octroyés en Chine. À moyen terme (2019 à 2021), le FMI prévoit un taux de croissance modeste de 1,5 % en moyenne dans les pays industrialisés, soit environ 1 % de moins que la moyenne historique. Dû aux investissements peu élevés, à la croissance modeste de la productivité et à l’évolution démographique défavorable, le faible potentiel de croissance sera l’un des thèmes centraux de discussion de l’assemblée annuelle du FMI. La question de l’étendue et de la forme du filet mondial de sécurité financière sera elle aussi abordée.

La Suisse est d’avis que les réformes engagées ces dernières années ont considérablement renforcé le système financier et économique mondial. C’est pourquoi elle juge particulièrement important de mettre en œuvre une politique budgétaire crédible à moyen terme, ce à quoi le FMI est appelé à veiller dans le cadre de sa surveillance des politiques économiques en soulignant l’importance de règles budgétaires efficaces. La Suisse soutient les travaux menés par le FMI concernant la mondialisation, travaux qui visent également à montrer l’importance, à long terme, de la libre circulation des capitaux et des marchés ouverts pour la croissance et le développement.

Le conseiller fédéral Ueli Maurer représentera également la Suisse lors de la réunion des membres du Groupe de la Banque mondiale. Les discussions porteront sur le rôle de ce groupe dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 du développement durable ainsi que sur la question du développement et de l’orientation de la Banque mondiale à moyen terme. Les gouverneurs parleront aussi de la dotation en ressources du groupe de la Banque mondiale. Les pays membres attendent de plus en plus de l’organisation que celle-ci s’engage davantage dans la résolution des problèmes transnationaux et mondiaux (crises des réfugiés, pandémies et changements climatiques).

La question de la pondération des voix des pays membres de la Banque mondiale sera, elle aussi, à l’ordre du jour. La capacité économique et les contributions financières versées à l’Association internationale de développement (IDA) devraient ainsi servir de critères principaux pour la pondération des voix. La Suisse s’engage en faveur d’une forte pondération des contributions à l’IDA afin d’encourager les pays membres à payer des contributions élevées.

À Washington, la Suisse signera également un accord avec le FMI concernant trois programmes d’un montant de 16,5 millions visant à renforcer la mobilisation des ressources nationales et à améliorer la gestion macroéconomique dans les pays en développement. Ces programmes s’inscrivent dans les activités du SECO en matière de coopération et de développement économiques.


Adresse pour l'envoi de questions

Peter Minder, responsable de la communication du DFF
tél. +41 79 437 73 61, peter.minder@gs-efd.admin.ch

Daniel Birchmeier, responsable de la Coopération multilatérale, Secrétariat d’État à l’économie SECO
tél. +41 58 464 08 19, daniel.birchmeier@seco.admin.ch

Nicole Ruder, cheffe de la division Institutions globales, Direction du développement et de la coopération DDC
tél. +41 58 462 00 77, nicole.ruder@deza.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Département fédéral des affaires étrangères
http://www.eda.admin.ch/eda/fr/home/recent/media.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-64044.html