Le président de la Confédération reçoit la branche du tourisme pour un échange

Berne, 26.09.2016 - Le tourisme est en constante évolution et fait face à de nombreux défis. Donnant suite aux souhaits des acteurs de la branche, le président de la Confédération, Johann N. Schneider-Ammann, a organisé une table ronde avec les représentants du tourisme et des cantons. La Confédération apporte déjà un soutien fort au secteur: l’année dernière, elle a adopté un programme d’impulsion, avec à la clé 210 millions de francs supplémentaires. En conséquence, il n’a pas été question, lors de l’échange, de nouvelles mesures de soutien, mais de la mise en œuvre de la politique du tourisme, de l’amélioration des conditions générales et du renforcement de l’innovation dans le tourisme.

Les défis liés aux profondes mutations que connaît le tourisme depuis plus d’une trentaine d’années, en particulier dans les régions de montagne, sont multiples, à l’image de la numérisation et des changements observés côté demande. Cependant, les mutations structurelles recèlent aussi d’importantes opportunités, qui sont déjà exploitées dans les villes et par les destinations internationales notamment. Dans le tourisme comme ailleurs, le succès passe par l’innovation, par exemple avec de nouvelles offres axées sur les besoins du marché.

Mise en œuvre du programme d’impulsion supplémentaire doté de plus de 210 millions
La Confédération s’engage depuis plusieurs années en faveur du tourisme. Le soutien prévu par le message sur la promotion économique pour les années 2016 à 2019, qui met à disposition 460 millions de francs, a été renforcé par un programme d’impulsion supplémentaire doté de plus de 210 millions de francs. En outre, le prêt supplémentaire de 100 millions de francs dont bénéficie la Société suisse de crédit hôtelier a été prolongé jusqu’à la fin de 2019.

Les cantons sont déjà dans la phase de mise en œuvre avec des mesures et des programmes concrets. En outre, le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) a retenu 20 projets de mise en œuvre permettant de poursuivre et de renforcer la collaboration avec d’autres offices, comme l’Office du développement territorial (ARE), l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et l’Office fédéral du sport (OFSPO). Des mesures permettant d’alléger des procédures d’aménagement du territoire et d’autorisation dans les projets d’infrastructure touristique seront notamment identifiées d’ici à la fin de cette année.

Numérisation et allégement administratif
L’échange a été entre autres dominé par le thème de la numérisation, qui change aussi profondément le tourisme. Actuellement, le SECO et les acteurs de la branche se penchent sur la manière d’exploiter aux mieux les opportunités liées à l’évolution technologique dans le cadre de la stratégie «Suisse numérique».

Par ailleurs, la question du renforcement des conditions générales, qui bénéficierait aussi au tourisme, à l’hôtellerie et à la restauration face à la féroce concurrence étrangère, a été discutée au cours de la table ronde. L’allégement administratif est vu comme un thème majeur dans ce contexte.

Poursuivre une collaboration étroite et garder un contact permanent
La table ronde a réuni les dirigeants de la Fédération suisse du tourisme (FST), d’hotelleriesuisse, de Gastrosuisse, des Remontées mécaniques suisses, de la communauté d’intérêt pour la parahôtellerie suisse, du chemin de fer de la Jungfrau et de la Conférence des directeurs d’offices de tourisme régionaux de Suisse ainsi que des représentants des autorités des cantons des Grisons, du Tessin et du Valais.

L’échange a été jugé précieux par tous les participants. Le SECO poursuivra le dialogue avec les représentants du tourisme et des cantons et continuera à renforcer la coordination entre tous les acteurs au sein des structures existantes.


Adresse pour l'envoi de questions

Service de la communication du DEFR
058 462 20 07, info@gs-wbf.admin.ch


Auteur

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-63908.html