La Suisse renforce son partenariat avec le FMI pour soutenir les pays en développement

Berne, 13.09.2016 - Le Secrétariat d’État à l’économie contribue à hauteur de 7 millions de francs pour soutenir la gestion macroéconomique dans les pays en développement riches en ressources naturelles.

Le 13 septembre 2016, la directrice générale adjointe du Fonds monétaire international (FMI), Carla Grasso, a rencontré des représentants du Secrétariat d’État à l’économie (SECO) et du Secrétariat d’État aux questions financières internationales (SFI) en Suisse. Les discussions ont porté sur l’étroite collaboration entre la Suisse et le FMI, notamment sur le thème du développement des capacités dans les pays en développement.

Au cours de la réunion, la directrice générale adjointe, Carla Grasso, et le chef du centre de prestations Coopération et développement économiques du SECO, Raymund Furrer, ont signé un accord prolongeant le soutien de la Suisse au programme « Managing Natural Resource Wealth » (MNRW) du FMI pour les années 2016 à 2022. La contribution de la Suisse pour la deuxième phase du programme se monte à 7 millions de francs.

Le FMI et le SECO collaborent étroitement pour renforcer la gestion macroéconomique dans les pays en développement. La contribution au programme MNRW s’ajoute aux autres soutiens que le SECO accorde aux initiatives du FMI visant à développer les capacités, telles que le programme de mobilisation des recettes, l’outil diagnostique d’évaluation de l’administration fiscale (TADAT), les centres régionaux d’assistance technique (RTACs) ainsi que l’approvisionnement d’un compte fiduciaire bilatéral (Swiss subaccount) destiné à apporter un soutien ciblé aux pays prioritaires du SECO. Durant la réunion, les représentants du FMI et de la Suisse ont discuté l’approche à adopter en matière de développement des capacités, la gestion proportionnée sur la base des résultats et les facteurs de succès de la durabilité.

Le FMI a lancé le programme MNRW, doté d’un budget de 25 millions de dollars, en 2011. L’objectif de ce programme est d’aider les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure dotés de pétrole, de gaz et de minerais à élaborer des mesures de politique économique appropriées. Ce programme est soutenu par l’Australie, la Commission européenne, la Norvège, les Pays-Bas, Oman et le Koweït. Pendant la première phase, le FMI a implémenté 34 projets dans 19 pays, dont huit projets de recherche et cinq conférences/ateliers. Le programme a, entre autres, contribué à la réforme des régimes fiscaux des industries extractives dans neuf pays. Après le succès de la première phase, le FMI a lancé la deuxième phase, dotée d’un budget de 30 millions de dollars, en juin 2016.

En 2013, le Conseil fédéral a adopté le rapport de base sur les matières premières, qui contient des recommandations sur la manière de garantir l’attrait de la place économique suisse tout en réduisant les effets négatifs de l’extraction et du commerce des ressources naturelles sur les pays producteurs. Le soutien du SECO au programme MNRW est une importante contribution à la mise en œuvre de la recommandation 13 du rapport de base, qui demande une intensification de la coopération suisse au développement en vue d’améliorer la gouvernance dans le domaine des ressources naturelles. Au moins 19 pays prioritaires et les sept régions prioritaires de la coopération suisse au développement possèdent d’importantes réserves en pétrole, gaz ou minéraux et sont confrontés aux défis macroéconomiques relatifs à l’extraction des ressources naturelles.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00


Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-63744.html