Les priorités de la Suisse à la 71e Assemblée générale de l’ONU

Berne, 07.09.2016 - Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann présentera le 20 septembre, à l’occasion de l’ouverture de la 71e Assemblée générale des Nations Unies, les priorités de la Suisse dans le cadre de l’ONU pour l’année à venir. En outre, il participera à diverses manifestations et rencontrera des chefs d’Etat et de gouvernement. Au cours de cette semaine ministérielle à New York, le conseiller fédéral Didier Burkhalter représentera lui aussi la Suisse à différentes manifestations portant notamment sur la question de la sécurité internationale et mènera des entretiens bilatéraux. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga prendra part de son côté au Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants qui se tiendra à la veille de l’ouverture de l’Assemblée générale.

Le Conseil fédéral a pris connaissance lors de sa séance de mercredi des priorités de la politique extérieure que la Suisse entend mettre en œuvre dans le cadre de la 71e Assemblée générale des Nations Unies. Dans le même temps, il a convenu que le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann et le conseiller fédéral Didier Burkhalter représenteraient la Suisse à New York à l’ouverture de l’Assemblée générale. La promotion de la paix et de la sécurité internationale seront deux points forts de la voix suisse à New York de même que la réforme des institutions de l’ONU dans un but d’efficacité accrue. Ces thèmes correspondent aux valeurs, aux intérêts et au rôle traditionnel de la Suisse. Ils s’inscrivent dans le cadre des priorités définies par le Conseil fédéral pour l’action de la Suisse à l’ONU durant les années 2012 à 2022 : sécurité et réforme.
 
C’est le 20 septembre que s’ouvrira le débat général de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Lors du débat général, le président Schneider-Ammann prendra la parole au nom de la Suisse. Il abordera à cette occasion les thèmes les plus marquants de l’actualité mondiale ainsi que les priorités de la politique extérieure suisse dans le cadre de l’ONU. Outre le soutien à la paix et à la sécurité, ces priorités englobent la promotion du libre-échange et de conditions-cadres libérales ainsi que l’innovation dans le domaine du développement économique, de la prospérité et de l’emploi. Le président participera en outre à différents évènements, notamment à une réunion de haut niveau de l’ONU sur la résistance aux antimicrobiens, défi de santé publique mondiale face auquel la communauté internationale est appelée à se mobiliser davantage, ainsi qu’à un sommet sur le rôle des acteurs privés dans la résolution des problèmes de migration. Par ailleurs, M. Schneider-Ammann profitera de son voyage pour rencontrer divers chefs d’Etat et de gouvernement.  La semaine ministérielle sera ponctuée de réunions de haut niveau auxquelles participent de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement et ministres des Etats membres de l’ONU venus tout spécialement à New York.
 
Pendant la semaine ministérielle, le conseiller fédéral Didier Burkhalter participera à différents événements ayant notamment pour thème l’importance de mieux coordonner au sein de l’ONU la thématique des droits de l’homme et de la sécurité. A cet effet, le conseiller fédéral Burkhalter présidera, ensemble avec le ministre allemand des affaires étrangères M. Frank-Walter Steinmeier, une discussion de haut niveau sur une meilleure prise en compte des droits de l’homme en tant que mécanisme d’alerte précoce dans la prévention des conflits. Le 13 juin dernier, à l’occasion des 10 ans du Conseil des droits de l’homme, la Suisse avait lancé à ce sujet un appel, désormais soutenu par 70 Etats membres. La prévention de l’extrémisme violent et la lutte contre le terrorisme, de même que les efforts visant à abolir la peine de mort dans le monde seront également au centre des priorités de M. Burkhalter à New York. La Suisse poursuivra aussi son action dans le domaine « eau, paix et sécurité ». Il s’agit ici de renforcer et faciliter le dialogue autour de l’eau comme instrument de coopération et de paix, et non comme source de conflit, ainsi que de renforcer le dialogue autour de la gouvernance institutionnelle de l’eau dans le système onusien. Il rencontrera par ailleurs de nombreux ministres des affaires étrangères pour mener différents entretiens bilatéraux.

Simonetta Sommaruga au Sommet sur les migrations
 
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga participera de son côté, lundi 19 septembre, au Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants. A cette occasion, la Suisse s’engagera en particulier pour renforcer la prévention des déplacements forcés et la protection des réfugiés et des migrants en situation de vulnérabilité. La Suisse met également un accent sur la promotion de l'autonomie économique des personnes déplacées. Elle soulignera aussi le rôle que joue la Genève internationale en tant que lieu principal du dialogue international sur la migration.      


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
Tél. +41 58 462 31 53
info@eda.admin.ch

Service d’information DEFR
Tél. +41 58 462 20 07
info@gs-wbf.admin.ch

Service d’information DFJP
Tél: +41 (0)58 462 18 18
info@gs-ejpd.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Département fédéral de justice et police
http://www.ejpd.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-63669.html