Nouveau traitement contre les rejets de greffe remboursé par l’assurance-maladie

Berne, 12.07.2016 - A partir du 1er août 2016, l’assurance obligatoire des soins (AOS, assurance de base) remboursera de nouvelles méthodes de traitement en cas de complica-tion suite à une greffe de poumons. Par ailleurs, certains patients atteints de diabète pourront s’équiper à charge de l’AOS d’un nouvel appareil de mesure de glucose.

Après avoir subi une transplantation pulmonaire, il arrive fréquemment que des patients déve-loppent une réaction de rejet à évolution chronique, une complication qui affecte la fonction des voies respiratoires et peut conduire à la défaillance pulmonaire. Or le traitement tradition-nel utilisé jusqu’ici, des médicaments immunosuppresseurs, s’avère souvent inefficace. Il existe à présent une nouvelle technique de thérapie plus performante, la photophérèse extra-corporelle. Elle sera prise en charge dès cet été par l’assurance obligatoire des soins. Ce rem-boursement est limité à jusqu’à fin 2019 étant donné que des études internationales complé-mentaires sont en cours.

Certains patients atteints de diabète pourront se faire rembourser un nouvel appareil de me-sure de glucose, muni d’un calculateur électronique pour déterminer la dose d'insuline adé-quate. Cet appareil figure désormais dans la liste des moyens et appareils (LiMA).

Outre ces adaptations, une série de modifications a été apportée à l'ordonnance sur les pres-tations dans l'assurance obligatoire des soins (OPAS) et à ses annexes (l'annexe 1, la liste des moyens et appareils et la liste des analyses).


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la santé publique (OFSP), communication, 058 462 95 05, media@bag.admin.ch



Auteur

Secrétariat général DFI
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-62621.html