Achats tests d'alcool: résultats encourageants et plus détaillés pour 2015

Berne, 20.06.2016 - Plus de 8000 achats tests ont été recensés en Suisse en 2015. Le taux moyen de vente d'alcool aux mineurs est redescendu sous la barre des 30 %. Ce résultat encourageant est étayé par des analyses affinées, qui offrent une meilleure compréhension des réalités du terrain ainsi que des pistes intéressantes pour poursuivre les efforts d'amélioration.

En 2015, 3 achats tests sur 10 (29,0 %) ont abouti à une vente illicite d'alcool à des jeunes de moins de 16 ou 18 ans. Cela représente une diminution de 14 % par rapport à 2014 (33,7 %).

La statistique nationale 2015 des achats tests d'alcool confirme de nombreuses tendances:

  • Les bars (52,1 %) et les points de vente temporaires mis sur pied dans le cadre de manifestations ou de fêtes (45,4 %) affichent les taux de vente d'alcool aux mineurs les plus élevés, les stations-services les plus bas (18,8 %).
  • Il est plus facile pour les jeunes de se procurer des boissons alcooliques en soirée et la nuit (1 cas sur 3) que durant la journée (1 cas sur 4).
  • Les points de vente faisant régulièrement l'objet d'achats tests présentent des taux de vente illégale d'alcool nettement plus bas (25,6 %) que ceux qui font l'objet d'achats tests pour la première fois ou de manière épisodique (39,9 %).

Analyse affinée et approfondie

La Régie fédérale des alcools (RFA) rassemble et publie les résultats des achats tests réalisés de manière décentralisée sur tout le territoire suisse par divers acteurs publics et privés. Grâce à un recensement élargi, les résultats de 8114 achats tests d'alcool ont ainsi pu être pris en compte en 2015, contre 5022 en 2014. Les données ont augmenté non seulement sur le plan quantitatif, mais également sur le plan qualitatif. Il est désormais possible d'inclure dans l'analyse de multiples facteurs relatifs au point de vente, au mode opératoire ou encore au

moment où l'achat test a été effectué et, partant, d'obtenir des résultats plus détaillés. A cela s'ajoute un ajustement des résultats visant à pondérer les effets des différentes méthodes appliquées sur le terrain pour réaliser des achats tests.

La statistique portant sur l'année 2015 apporte ainsi de nouveaux éclairages sur la vente d'alcool aux mineurs:

  • A rebours des tendances précédentes, il s'avère que le taux de vente illégale de boissons fermentées telles que la bière ou le vin (32,2 %) est plus élevé que celui des boissons distillées (29,1 %). Les achats tests réalisés après 19 heures portent en effet presque exclusivement sur des boissons distillées, alors que seuls 25 % des achats tests ont été réalisés dans cette tranche horaire.
  • Les taux de vente d'alcool aux mineurs varient moins en fonction des régions linguistiques ou des cantons que des types de commune. Ainsi, ils sont les plus élevés dans les communes multi-orientées (34,7 %) et les plus faibles dans les communes de la couronne d’agglomération (24,9 %).
  • A la différence des hypothèses émises par le passé, l'annonce des campagnes d'achats tests à l'avance n'a que peu d'influence sur les résultats (26,9 % avec annonce, contre 28,0 % sans annonce préalable).

Mesures

Sur la base de cette nouvelle analyse, la RFA poursuit ses efforts de coordination et d'harmonisation des standards, en mettant notamment gratuitement à la disposition des prestataires une nouvelle application informatique pour la saisie des informations relatives aux achats tests (www.tkdb.ch). En outre, une plateforme en ligne a été créée pour faciliter et généraliser la formation du personnel de vente employé de manière fixe ou temporaire (www.jalk.ch). Elaborée en collaboration avec la Zürcher Fachstelle zur Prävention des Alkohol- und Medikamenten-Missbrauchs (ZüfaM) et les services de prévention des dépendances compétents en matière de protection de la jeunesse du canton de Zürich, cette plateforme tient compte des législations spécifiques à chaque canton en matière de remise d'alcool. Enfin, la RFA poursuit ses campagnes d'achats tests ciblées sur les risques les plus importants.


Adresse pour l'envoi de questions

Nicolas Rion, chef de la communication, 031 309 12 64, info@eav.admin.ch



Auteur

Régie fédérale des alcools (bis 12.2017)
http://www.ezv.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-62273.html