La Chine et la Suisse mènent un dialogue sur les droits de l’homme

Berne, 20.05.2016 - La 14e ronde du dialogue sur les droits de l’homme entre la Suisse et la Chine a eu lieu du 17 au 20 mai à Beijing. Elle a permis un débat ouvert, constructif, et mutuellement critique sur des questions bilatérales relatives aux droits de l’homme qui sont prioriaires pour la Suisse comme la justice pénale, notamment la peine de mort, les droits des minorités, le renforcement du système international de protection des droits de l’homme, ainsi que l’économie et les droits de l’homme. Ce dialogue sur les droits de l’homme a eu lieu dans un cadre confidentiel.

Cette ronde du dialogue a été largement consacrée au système judiciaire et d’exécution des peines, dans le contexte notamment des évolutions survenues l’année dernière en ce qui concerne les avocats et les défenseurs des droits de l’homme en Chine ainsi que des nouvelles législations en vigueur. Les droits des minorités ont également occupé une place importante dans les discussions. La Suisse a exprimé ses préoccupations sur ces sujets en évoquant des situations concrètes. Il a aussi été question des défis communs auxquels les deux pays doivent faire face aux niveaux national et international. Les discussions ont en outre porté sur l’action déployée par chacun en vue de renforcer la protection internationale des droits de l’homme, y compris dans le cadre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, ainsi que sur les initiatives en matière d’ de économie et de droits de l’homme. Les deux pays se sont accordés sur les possibilités d’approfondir leurs échanges dans ces domaines et d’autresdans le cadre du dialogue sur les droits de l’homme.

A l’issue du dialogue officiel, la délégation suisse, dirigée par Nicole Wyrsch, ambassadeur en charge des questions de droits de l’homme, a été reçue par le vice-ministre chinois des affaires étrangères Li Baodong. Outre l’appréciation faite au dialogue sur les droits de l’homme, il a exprimé son attente que l’intensification des relations bilatérales entre la Suisse et la Chine aille de pair avec un renforcement des échanges dans le domaine des droits de l’homme.

Les 18 et 19 mai, la délégation suisse a effectué une visite dans la province autonome de Ning Xia. Elle a mené des entretiens avec des autorités locales et visité des projets réalisés dans le cadre de la politique chinoise en faveur des minorités.

Le 20 mai, des rencontres séparées ont eu lieu avec le ministère de la justice, la Commission d’Etat des affaires ethniques et la Cour populaire suprême .

Instauré en 1991, le dialogue bilatéral sur les droits de l’homme entre la Suisse et la Chine fait partie intégrante des relations entre les deux pays.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-61780.html