La nouvelle politique régionale est très sollicitée

Berne, 19.05.2016 - La nouvelle politique régionale de la Confédération répond à un besoin. Elle a permis, entre 2008 et 2015, de soutenir plus de 1800 projets économiques dans les zones éligibles. La Confédération a consacré à cet effet 250 millions de francs à titre de contributions à fonds perdu et 320 millions de francs sous forme de prêts remboursables. Avec l’accélération du changement structurel, la demande d’aides financières pour les années 2016 à 2023 poursuit sa hausse.

La nouvelle politique régionale (NPR) vise à stimuler la capacité d’innovation et à renforcer, par l’accroissement de la valeur ajoutée, la compétitivité nationale et internationale des régions soutenues. Les cantons ont mis l’accent sur deux priorités thématiques entre 2008 et 2015, à savoir la promotion de l’esprit d’entreprise et de l’innovation dans l’industrie et l’artisanat et le soutien au changement structurel dans le tourisme, deux secteurs économiques traditionnels majeurs qui sont de véritables moteurs de développement dans les zones éligibles de la NPR.

Lancé en 2008, le premier programme pluriannuel de politique régionale de la Confédération s’est achevé à fin décembre 2015. Il a permis de soutenir plus de 1800 projets dans les régions de montagne, dans le milieu rural et dans les régions frontalières. Cet appui a été fourni sur la base de programmes de mise en œuvre cantonaux et intercantonaux d’une durée de quatre ans. Mesures d’accompagnement incluses, la Confédération a investi dans la NPR quelque 250 millions de francs au titre de contributions à fonds perdu et 320 millions de francs sous la forme de prêts remboursables. La NPR est une tâche commune de la Confédération et des cantons. Les cantons sont tenus de participer à la mise en œuvre de leurs programmes de manière au moins équivalente aux contributions de la Confédération. L’effet de levier de la NPR est considérable : pour les projets soutenus par des contributions à fonds perdu, chaque franc investi par la Confédération a généré au moins trois francs des cantons et de tiers; le rapport est même de 1:4 en ce qui concerne les prêts.

Dans l’industrie et l’artisanat, la Confédération entend garantir l’accès des PME au savoir-faire et leur donner les moyens de lancer de nouveaux produits et services ou de nouveaux processus. Par exemple, la plateforme romande de coaching platinn, financée par des moyens de la NPR, a soutenu le développement du projet vaudois ecoRobotix, un robot écologique fonctionnant à l’énergie solaire destiné à désherber les champs. Durant la phase de développement du produit, la nouvelle entreprise a été épaulée par un coach de la Commission pour la technologie et l’innovation (CTI). La plateforme platinn a pris le relais dans la phase de développement commercial.

Dans le secteur touristique, la Confédération vise des destinations touristiques plus compétitives et un renforcement de la Suisse par rapport à son environnement international. Un soutien a, par exemple, été apporté aux efforts entrepris dans la région du lac de Constance pour promouvoir la tenue de congrès de part et d’autre de la frontière. Dans le cadre du projet INTERREG BodenseeMeeting, treize organisateurs et centres de conférences d’Allemagne, d’Autriche, du Liechtenstein et de Suisse ont instauré, sous l’étiquette «Kongress der Zukunft», un dialogue entre des spécialistes du domaine.

L’impact économique de la NPR est, par exemple, manifeste dans le canton de Berne, où celle-ci a permis de créer ou de préserver plus de 1400 emplois entre 2012 et 2015 et de réaliser des investissements de 230 millions de francs.

Dans son nouveau programme pluriannuel, qui porte sur les années 2016 à 2023, la Confédération concentre encore sa promotion sur les priorités que sont l’industrie et le tourisme. Ces deux secteurs économiques doivent impérativement s’adapter pour faire face à la fermeté du franc et à la crise qui persiste sur plusieurs grands marchés d’exportation européens. La situation difficile que vit le tourisme a incité le Conseil fédéral à mettre en route, pour les années 2016 à 2019, un programme d’impulsion spécifique en vue de compléter la promotion ordinaire de la NPR, et à y affecter 210 millions de francs pour les prêts et les aides financières.

C’est dans ce contexte que les cantons ont déposé leurs programmes de mise en œuvre pour les années 2016 à 2019. Comparées à la période précédente, les demandes financières déposées par les cantons auprès de la Confédération pour la période actuelle ont encore augmenté et dépassent nettement les possibilités financières fédérales. Preuve en est que la promotion assurée au titre de la NPR répond à un besoin avéré.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-61757.html