Stratégie Droits de l’homme du DFAE 2016-2019 : La Suisse renforce son engagement en matière de droits de l’homme

Berne/Genève, 29.02.2016 - La Suisse s’est dotée d’une nouvelle stratégie en matière de droits de l’homme pour la période 2016-2019 qui vise à renforcer son engagement international dans ce domaine. A l’occasion d’une discussion de haut-niveau en marge du Conseil des droits de l’homme, à Genève, le Conseiller fédéral Didier Burkhalter a présenté la première Stratégie Droits de l’homme du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Dans un contexte international volatile et en mutation, la stratégie, basée sur des valeurs et des opportunités particulières à la Suisse ainsi que sur son expérience, définit les principes et les objectifs de son engagement en matière de droits de l’homme.

La promotion du respect des droits de l’homme constitue l’un des objectifs de la politique extérieure de la Suisse prévu par la Constitution. En Suisse, la protection des droits de l’homme est indispensable à la concrétisation de la démocratie directe, car elle fonde la liberté et la sécurité de chacun. Sur le plan international, elle contribue à la paix et à la sécurité internationale, à la prévention des conflits et de l’extrémisme violent, au développement durable et à la prospérité, et sert ainsi les intérêts de notre pays. « Quelle que soit l’action que mène la Suisse, les droits de l’homme font partie intégrante de sa politique. La stratégie droits de l’homme doit permettre de systématiser et porter plus loin encore cet engagement » a dit le Conseiller fédéral Didier Burkhalter lors de la présentation de la nouvelle stratégie.

La stratégie offre pour la première fois un cadre de référence propre à l’engagement international de la Suisse en matière de droits de l’homme. Elle vise également à renforcer l’ancrage et la prise en compte de ces questions dans le cadre global de la politique extérieure de la Suisse. Elle se fonde sur les valeurs et opportunités propres à la Suisse comme le dialogue, la recherche du consensus, la protection des minorités, la solidarité ou encore la tradition humanitaire et celle de bons offices et de médiation. Sur cette base, la stratégie définit les contours de la contribution spécifique que peut apporter la Suisse au renforcement du respect des droits de l’homme dans le monde.

Malgré une importante architecture légale, le respect des droits de l’homme dans le monde est insuffisant, notamment dans les situations de conflit et dans les Etats autoritaires. La persistance de conflits armés souvent asymétriques sert d’incubateur à un extrémisme violent sans précédent et contribue à la hausse des flux migratoires. Ces tendances représentent un défi inédit à la protection des droits de l’homme. En outre les questions de droits de l’homme deviennent de plus en plus complexes et les acteurs non-étatiques, qu’il s’agisse de la société civile, d’entreprises transnationales ou de groupes armés, jouent un rôle toujours plus grand. La Stratégie Droits de l’homme du DFAE doit permettre à la Suisse de transformer ces défis en opportunités d’action.


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: info@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-60799.html