Approbation du projet général relatif à la suppression du goulet d’étranglement de Crissier

Berne, 27.01.2016 - Le Conseil fédéral a approuvé le projet général relatif à la suppression du goulet d’étranglement de Crissier (VD). Ce projet prévoit tout un ensemble de mesures et une nouvelle jonction à Ecublens, afin d’augmenter la capacité et la sécurité du tronçon autoroutier concerné, qui devra faire face à une augmentation importante du trafic à l’horizon 2030. Au total, les coûts de ces travaux réalisés à l’ouest de Lausanne seront de près de 510 millions de francs.

Le tronçon autoroutier compris entre l’échangeur de Villars-Ste-Croix, l’échangeur d’Ecublens et la Maladière (goulet d’étranglement de Crissier) souffre dans son ensemble d’un manque de capacité, aggravé par le grand nombre d’entrecroisements nécessaires et par l’hétérogénéité des vitesses. Ce problème s’aggravera à l’horizon 2030 sous l’effet d’une augmentation du trafic d’environ 30 % : l’infrastructure actuelle sera complètement saturée, la durée des perturbations se prolongera considérablement et le risque d’accidents augmentera significativement.

Depuis plusieurs années, on constate que les jonctions existantes de Lausanne-Crissier et Lausanne-Malley ne sont pas à même d’assurer seules la desserte de l’Ouest lausannois, qui connaît un développement soutenu. En effet, les bassins versants de ces jonctions s’étendent sur des territoires qui génèrent un trafic croissant.

Pour améliorer la situation à long terme, diverses études prévoient la réalisation de deux nouvelles jonctions, à Ecublens et à Chavannes. La nouvelle jonction de Chavannes fait l’objet d’un projet général séparé.

Un projet en deux parties

Le projet comporte deux parties : la première, dont les coûts sont estimés à près de 360 millions de francs, doit permettre d’améliorer la fluidité du trafic sortant du goulet d’étranglement (190 millions de francs) et la réalisation de la jonction d’Ecublens (170 millions de francs). La deuxième partie (env. 150 millions de francs.) vise à améliorer la fluidité du trafic entrant.

Le début des travaux est prévu à partir de 2020.

Les adaptations ci-après de l’infrastructure routière sont prévues :

Au niveau de l’échangeur de Villars-Ste-Croix :

  • ajout d’une voie dans chaque sens, depuis et vers le Simplon ;
  • aménagement d’une nouvelle bretelle permettant un accès direct Yverdon–Crissier.

Dans le secteur de Crissier (jonction incluse) :

  • entre l’échangeur de Villars-Ste-Croix et la jonction de Crissier : ajout d’une voie dans chaque sens, y compris la bretelle de sortie de la jonction de Crissier (Yverdon–Crissier) ;
  • entre la jonction de Crissier et l’échangeur d’Ecublens : ajout d’une voie en direction de Genève et de deux voies en direction du Simplon.

Dans le secteur de l’échangeur d’Ecublens :

  • aménagement de deux nouvelles bretelles à une voie (Maladière–jonction d'Ecublens et Maladière–Yverdon) ;
  • déplacement de la bretelle Genève-Maladière;
  • ajout d’une voie supplémentaire sur les bretelles Genève–Crissier et Crissier–Genève (qui passeront à trois voies).

Dans le secteur de la nouvelle jonction d’Ecublens (Venoge):

  • création d’une jonction complète à Ecublens, avec raccordement à la route de la Pierre et à la route cantonale d’Yverdon au moyen de carrefours giratoires ;
  • création d'une voie supplémentaire dans chaque sens entre la jonction et l'échangeur d'Ecublens;
  • aménagement d’un réseau de mobilité douce en site propre (hors chaussée).


Adresse pour l'envoi de questions

Service de presse de l’Office fédéral des routes OFROU, Tél : +41 58 464 14 91


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral des routes OFROU
http://www.astra.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-60452.html