Marché des places d’apprentissage: la situation reste stable

Berne, 22.10.2015 - Comme l’enquête du mois d’avril le laissait entrevoir, l’offre de places d’apprentissage a continué à augmenter jusqu’à la fin du mois d’août 2015 (+ 14 000). Au 31 août 2015, les entreprises proposaient quelque 94 000 places d’apprentissage, dont 85 500 ont été attribuées et 8500 sont restées vacantes. C’est le constat qui ressort des projections du baromètre des places d’apprentissage, qui ont été effectuées par l’Institut LINK sur mandat du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

D’après les premiers résultats, l’offre globale de places d’apprentissage au 31 août 2015 correspond à peu près à l’offre de l’année précédente (94 000 places en 2015 contre 94 500 en 2014). Sur ces 94 000 places, 85 500 ont été attribuées par les entreprises (2014: 86 500). Environ 8500 places (2014: 8000) étaient encore vacantes à la même date. Au vu des expériences faites en 2014, les entreprises estiment qu’elles pourront encore pourvoir 2500 places. L’industrie de transformation est le domaine qui compte le plus grand nombre de places vacantes.

Comme en 2014, dans l’enquête réalisée cette année, 93 000 jeunes entre 14 et 20 ans ont fait part de leur intérêt pour une formation professionnelle initiale. L’offre dépassant de ce fait de manière générale la demande, la condition de base pour le bon fonctionnement du marché des places d’apprentissage est remplie.

Dans l’ensemble, en 2015, on a dénombré 150 000 jeunes (2014: 147 000) confrontés au choix d’une formation. Environ 78 500 ont entamé une formation professionnelle initiale, soit 2500 de plus que l’année précédente. Quant aux autres, certains ont opté pour une préparation à une formation professionnelle initiale, d’autres ont commencé une école de culture générale, d’autres encore ont fait autre chose ou ont trouvé une solution transitoire. Enfin, 7500 jeunes (contre 9000 en 2014) n’avaient pas encore trouvé de solution au 31 août 2015.

Le nombre de jeunes confrontés au choix d’une profession pendant l’année en cours et qui s’intéressent à une place de formation pour l’année suivante ou qui en ont déjà trouvé une a continuellement diminué au cours des dernières années. En 2015, 13 500 personnes sont concernées, ce qui correspond aux chiffres de l’année précédente. En 2007, à l’époque de la pénurie des places d’apprentissage, environ 24 500 jeunes se trouvaient dans une telle situation.

Le baromètre des places d’apprentissage est réalisé deux fois par an (en avril et en août). Pour le relevé de cet été, pas moins de 2554 jeunes de 14 à 20 ans ont été interrogés par téléphone entre le 17 août et le 17 septembre. L’intervalle de confiance se situe à +/- 2 % pour cet échantillonnage. Du côté des entreprises, 5725 entreprises comptant au moins deux collaborateurs ont été contactées par écrit; 5124 d’entre elles ont participé à l’enquête. Parmi elles, 1496 offrent des places d’apprentissage. L’intervalle de confiance se situe à +/- 2.4 % pour cet échantillonnage.

Un rapport contenant des résultats détaillés selon la région, le sexe, la nationalité et la branche/le domaine professionnel sera disponible dès la mi-novembre à l’adresse suivante: www.sbfi.admin.ch/barometre.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI),
Katrin Frei, cheffe de l’unité Questions de fond et politique,
division Bases du système de formation,
katrin.frei@sbfi.admin.ch,
tél. 058 462 82 47

Tiziana Fantini,
responsable de projets Communication,
tiziana.fantini@sbfi.admin.ch,
tél. 058 463 04 59



Auteur

Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation
http://www.sbfi.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-59192.html