Election du Conseil national du 18 octobre 2015 : un nouveau record du nombre de listes et de candidatures

Berne, 16.09.2015 - Le 14 septembre 2015, les derniers délais accordés pour la mise au point des listes sont arrivés à échéance dans les 20 cantons qui appliquent la proportionnelle. Dans ces cantons, 3788 candidats, dont 1308 femmes, répartis sur 422 listes, ont décidé de briguer un siège. Le record précédent a donc été battu tant en ce qui concerne le nombre total des candidatures que pour ce qui est du nombre des candidates.

Candidatures
Dans les vingt cantons qui appliquent le système proportionnel, ils sont 3788 candidats (3458 en 2011 ; 3089 en 2007) à briguer l'un des 194 sièges à repourvoir dans ces cantons, ce qui constitue une augmentation de 9,5 % par rapport au scrutin précédent.

Les six sièges restants reviennent aux cantons qui appliquent le système majoritaire. Dans les cantons d'Obwald et de Nidwald, qui en font partie, le délai de dépôt des candidatures est également arrivé à échéance. Dans l'un et l'autre cantons, le siège de conseiller national est brigué par deux personnes. Les quatre autres cantons qui appliquent le système majoritaire (Uri, Glaris, Appenzell Rhodes-Extérieures et Appenzell Rhodes-Intérieures) ne connaissent pas de procédure de dépôt des candidatures, ce qui signifie que les électeurs peuvent donner leur suffrage à tout citoyen éligible.

Si le nombre des candidatures a baissé dans les seuls cantons de Schwyz (-14 candidats / -21,9 %) et de Vaud (-8 / -2,4 %), la hausse la plus forte a été enregistrée en chiffres absolus dans le canton de Zurich (+71 / +8,9 %) et en pourcentage dans le canton du Tessin (+54 / +79,4 %).

Sur les 3788 candidats, on compte 1308 femmes (1133 en 2011) et 2480 hommes (2325 en 2011), ce qui signifie que la part des candidatures féminines est de 34,5 % (32,8 % en 2011). On voit par là que la part relative des candidatures féminines a de nouveau connu une augmentation. D'autre part, en chiffres absolus, il n'y jamais eu autant de femmes à briguer un siège au Conseil national qu'en 2015.

Enfin, 56 Suisses de l'étranger (73 en 2011) se sont portés candidats à l'élection du Conseil national de 2015.

Listes
Le nombre des listes a connu une hausse dans les cantons qui appliquent la proportionnelle, passant à 422 (365 en 2011). Si leur nombre a diminué dans les cantons de Berne (-2) et de Schwyz (-4), il a parfois crû sensiblement dans les autres cantons (SG +8; TI +7; NE +6; ZH +5; ZG +5; SO +5; TG +5). Le canton de Zurich est à cet égard en tête (35 listes), suivi par les cantons du Valais (33), de Soleure (27), de Berne (26), de Bâle-Ville (26) et de Genève (26).

Apparentements et sous-apparentements de listes
71 apparentements de listes ont été enregistrés pour l'élection 2015 (79 en 2011). Alors que le nombre des apparentements de listes a baissé, le nombre des sous-apparentements a au contraire fortement augmenté : 104 pour 2015, contre 71 en 2011.

Autres informations
La Chancellerie fédérale, qui a vérifié toutes les candidatures, les publiera en ligne le mercredi 16 septembre 2015 (www.bk.admin.ch > Thèmes > Droits politiques > Election du Conseil national > Election du Conseil national 2015). L'Office fédéral de la statistique publie par ailleurs différentes statistiques sur les candidatures, ainsi sur les listes et candidatures par partis, sur la page internet suivante : http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/17/02/blank/data/07/02.html.


Adresse pour l'envoi de questions

René Lenzin, 058 / 462 54 93, rene.lenzin@bk.admin.ch



Auteur

Chancellerie fédérale
http://www.bk.admin.ch/index.html?lang=fr

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-58758.html