L’OFT approuve l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire au lac de Zoug

Berne, 18.08.2015 - L’Office fédéral des transports (OFT) a approuvé plusieurs mesures des CFF en vue de l’entretien et de l’optimisation de l’infrastructure ferroviaire le long de la rive Est du lac de Zoug. Ces mesures incluent la construction d’un tronçon à double voie à Walchwil. Celui-ci permettra, une fois les tunnels de base du Saint-Gothard et du Ceneri en service, la cadence semi-horaire du trafic grandes lignes entre Zurich et le Tessin sans porter préjudice au trafic régional.

L’OFT a octroyé aux CFF l’autorisation de construire (« approbation des plans ») un tronçon à double voie de 1,7 km de la gare de Walchwil en direction de Zoug. Après l’achèvement des tunnels de base du Saint-Gothard et du Ceneri, cet aménagement permettra d’introduire la cadence semi-horaire en trafic grandes lignes sans entraver le croisement avec les trains régionaux.

En même temps que le tronçon à double voie, l’OFT a approuvé des mesures de maintenance de l’infrastructure sur le tronçon Zoug – Arth-Goldau ainsi que des mesures visant à protéger le tracé ferroviaire de dangers naturels dans la commune d’Arth. La maintenance de l’infrastructure prévoit l’adaptation ou la construction d’environ 70 objets isolés tels que des passages supérieurs, inférieurs ou de cours d’eau. Les CFF veulent aussi remplacer intégralement les installations et les lignes de contact aériennes, et adapter sept petits tunnels de manière à permettre le passage de trains à deux niveaux.

Ces vastes travaux impliqueront une fermeture durant un an et demi du tronçon Oberwil – Arth-Goldau. Pendant ce temps, le trafic ferroviaire sera dévié par la rive Ouest du lac de Zoug, tandis que le trafic régional entre Arth-Goldau et Oberwil sera assuré par des bus.
Le tronçon à double voie de Walchwil coûtera 90 millions de francs, que la Confédération prend en charge essentiellement au titre du programme de développement de l’infrastructure ferroviaire (ZEB). L’assainissement de la ligne ferroviaire et les mesures de sécurité contre les dangers naturels coûteront 106 millions de francs. Ces mesures sont financées dans le cadre de la convention sur les prestations entre la Confédération et les CFF.

Lors de la mise à l’enquête publique du projet au printemps 2014, 30 oppositions ont été présentées à l’OFT. Les milieux ayant qualité de partie peuvent faire recours contre la décision de l’OFT auprès du Tribunal administratif fédéral.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch


Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-58373.html