L’appel d’offres pour les analyses de vote a été publié

Berne, 17.08.2015 - Le 17 août 2015, la Chancellerie fédérale a publié la mise au concours pour les enquêtes post-votations fédérales sur simap.ch. Le but est de remplacer les analyses VOX d’ici la fin de l’année 2016.

La Confédération est partie prenante depuis 1987 des analyses de vote de la « Communauté de recherche Analyses VOX ». Elle s'acquitte ainsi de son devoir légal de s'informer des opinions de la population ainsi que de ses préoccupations. A l'aide d'enquêtes et d'analyses sur les objets des votations fédérales, la Confédération se renseigne sur les raisons et les motifs de vote. La « Communauté de recherche Analyses VOX » est composée de l'institut Gfs.bern, qui récolte les données ainsi que des instituts de sciences politiques des universités de Zurich, de Berne et de Genève, qui analysent et interprètent à tour de rôle les données.

En 2014, le Conseil fédéral a chargé la Chancellerie fédérale de lancer une procédure d'appel d'offres OMC pour les analyses de vote pour une période de quatre ans. L'équipe de projet est constituée de spécialistes de la statistique, de la communication, de la protection des données, du droit, des droits politiques et de la sécurité informatique. Le comité de projet est composé de représentants de la Chancellerie fédérale, de l'Office fédéral de la statistique ainsi que de trois départements (DFAE, DFI, DFF). La Chancellerie fédérale prolongera le contrat avec la « Communauté de recherche Analyses VOX » jusqu'au plus tard fin 2016 afin d'assurer la transition entre anciennes et nouvelles analyses.

Les données, méthodes et résultats seront rendus publics
Le 17 août 2015, la Chancellerie fédérale a mis au concours le mandat pour les analyses de vote sur la plateforme pour les marchés publics www.simap.ch. Le but de l'appel d'offres est d'obtenir des informations sur les thèmes du comportement et des motifs de vote, de la participation, de la formation de l'opinion et de l'importance de l'objet en votation. Les résultats des analyses des différents objets en votation doivent pouvoir être comparés entre eux. Les données anonymisées, méthodes, étapes de travail et résultats des enquêtes et analyses post-votations doivent être mises à disposition des médias, des associations, de la science et du public.

La procédure d'appel d'offres dure 50 jours. L'objectif est que le Conseil fédéral prenne la décision d'adjudication d'ici fin 2015. La décision est susceptible de recours auprès du tribunal administratif fédéral.


Adresse pour l'envoi de questions

Ursula Eggenberger
+41 58 46 23763
ursula.eggenberger@bk.admin.ch


Auteur

Chancellerie fédérale
http://www.bk.admin.ch/index.html?lang=fr

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-58358.html