La chancelière de la Confédération Corina Casanova n’est pas candidate pour un troisième mandat

Berne, 29.06.2015 - La chancelière de la Confédération, Corina Casanova (PDC), a informé ce matin le président du Conseil national qu’elle ne serait pas candidate pour un troisième mandat en tant que Chancelière de la Confédération le 9 décembre prochain. Corina Casanova a été élue par l’assemblée parlementaire chancelière de la Confédération en décembre 2007 et est entrée en fonction le 1er janvier 2008. Sous sa responsabilité, la Chancellerie fédérale a conduit d’importantes réformes visant à soutenir efficacement l’activité du gouvernement. Sous son égide également, la digitalisation des prestations de l’Etat a fortement progressé.

La Chancellerie fédérale, sous la conduite de la chancelière de la Confédération Corina Casanova, a connu une évolution importante au cours de ces dernières années. Le Parlement lui a notamment confié de nouvelles tâches au service de l'action du gouvernement comme l'établissement d'un service présidentiel pour conseiller et soutenir le président ou la présidente de la Confédération, le développement du controlling des affaires du Conseil fédéral ou la responsabilité d'effectuer une analyse continue et à long terme de la situation pour le Conseil fédéral.

Des pas importants dans le domaine de la digitalisation des prestations gouvernementales ont été faits, comme le développement du vote électronique, incluant dans les essais lors des votations et élections toujours plus de cantons. En tant qu'état-major du Conseil fédéral, la Chancellerie fédérale doit garantir une gestion efficace des affaires du gouvernement. Depuis 2012, toutes les affaires du Conseil fédéral des Départements et de la Chancellerie fédérale sont gérées de manière électronique. La Chancellerie fédérale conduit également un autre projet de digitalisation visant à doter l'ensemble de l'administration fédérale d'un système de gestion électronique des affaires. La loi sur les publications officielles a également été révisée afin de permettre le passage à la primauté de la version électronique des publications.

Avant d'être élue Chancelière de la Confédération, Corina Casanova avait été nommée vice-chancelière par le Conseil fédéral, une fonction qu'elle a exercé de 2005 à 2007. Auparavant, elle a été secrétaire générale suppléante au DFAE, collaboratrice personnelle du conseiller fédéral Joseph Deiss et a travaillé aux Services du Parlement.

Enfin de 1986 à 1990, Corina Casanova a été en mission en Afrique et Amérique latine en qualité de déléguée du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Originaire de la partie romanche des Grisons, Corina Casanova est avocate.

Corina Casanova a reçu le Prix du bi- et plurilinguisme 2013 du Forum du bilinguisme ainsi que le prix de la Société régionale SRG SSR Svizra Rumantscha pour son engagement en faveur du romanche et du quadrilinguisme en Suisse.


Adresse pour l'envoi de questions

Ursula Eggenberger, cheffe de la section information de la Chancellerie fédérale
058 462 37 63


Auteur

Chancellerie fédérale
http://www.bk.admin.ch/index.html?lang=fr

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-57900.html