Pour ne pas devoir rester à la maison, agissons contre la rougeole.

Berne, 17.06.2015 - Le concours en ligne sur l'élimination de la rougeole continue jusqu'au 30 juin sur le site www.stoprougeole.ch. On peut y gagner divers prix, mais aussi, par le biais du test de risque, tirer des renseignements importants pour se protéger contre cette maladie. En décidant de se faire vacciner maintenant, les personnes non immunisées éviteront de devoir garder le lit pendant leurs vacances et n'exporteront pas la rougeole à l'étranger.

 

Ce concours s'inscrit dans la Stratégie nationale d'élimination de la rougeole 2011 - 2015. Afin d'éliminer la présence de la rougeole en Suisse jusqu'à la fin de l'année, 95 % de la population doit être immunisée contre cette maladie. Jusqu'ici, près de 3000 personnes ont répondu aux trois questions du concours en ligne.

Le test de risque, disponible sur le site www.stoprougeole.ch, a également attiré l'attention du public. Il permet de vérifier si l'on est protégé contre la rougeole ou s'il faut se faire vacciner. Ce test est particulièrement pertinent en cette période proche des vacances d'été, qui coïncide souvent avec celle des voyages dans des pays lointains. En effet, il est important de vérifier sa protection vaccinale avant de partir à l'étranger. Les personnes ayant déjà contracté la rougeole ou reçu deux doses de vaccin sont considérées comme immunisées et ne risquent donc ni d'être contaminées, ni de propager le virus. Ce sont surtout celles qui prévoient visiter des régions où la rougeole est considérée comme éliminée (notamment tout le continent américain et l'Australie, mais aussi certains pays d'Europe et d'Asie) qui doivent être vaccinées, afin ne pas y répandre la maladie. Le site www.safetravel.ch fournit des astuces et des informations détaillées à ce sujet. Cependant, même les personnes qui restent en Suisse devraient être vaccinées contre la rougeole, pour être sûres de ne pas devoir garder le lit durant leurs jours de congé.

Pour atteindre l'objectif visant à éliminer la rougeole jusqu'à la fin de cette année, quelques efforts sont encore nécessaires. Si la couverture vaccinale des enfants s'est nettement améliorée, des lacunes considérables subsistent parmi les adultes entre 20 et 50 ans. La rougeole est encore trop souvent considérée comme une maladie infantile bénigne. Or, chez les adultes, elle peut parfois provoquer des complications sévères, comme des otites, des pneumonies, voire des encéphalites. Il est donc important que les personnes nées en 1964 ou après contrôlent si leur protection vaccinale est suffisante et, le cas échéant, se fassent vacciner. Divers cantons ont lancé des offres à bas seuil ces derniers mois, notamment dans les écoles professionnelles, celles du niveau secondaire II et les hautes écoles, dans les centres commerciaux, les foires et même dans les cabinets médicaux. Une journée « stop rougeole » aura en outre lieu le 6 novembre 2015 au niveau national.


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, service de presse, tél. 058 462 95 05 ou media@bag.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-57713.html