Sécurité des trains marchandises: la Suisse et la France renforcent leur collaboration

Berne, 08.06.2015 - Depuis plusieurs années, l’Office fédéral des transports (OFT) intensifie la collaboration et l’échange d’informations avec les autorités de surveillance à l’étranger pour renforcer la sécurité du fret ferroviaire. Dans cette optique, il a mené pour la première fois des contrôles de trains de marchandises en commun avec ses homologues français.

Les spécialistes de l’OFT ont accueilli les représentants de l’Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) les 2 et 3 juin à Bâle. Le 4 juin, les experts suisses ont pu accompagner leurs collègues français à Mulhouse. Les procédures et les processus n'étant pas les mêmes en Suisse et en France, effectuer des contrôles en commun a permis aux deux équipes de voir comment travaille l'autre et d'échanger sur les pratiques en vigueur dans chacun des pays.

Vu la part prépondérante du trafic de transit en Suisse (environ 70% du fret ferroviaire), il est indispensable pour l’OFT d’entretenir des relations étroites avec ses homologues à l’étranger, en particulier dans les pays limitrophes. Les contacts se traduisent de diverses manières : rencontres internationales, échanges d’informations, retours d’expérience, contrôles organisés en commun.

L’OFT a commencé par des contrôles communs de trains de marchandises avec l’Allemagne, puis avec l’Italie et désormais avec la France. En effectuant des contrôles ensemble, les autorités de surveillance donnent un signal fort aux intervenants du fret ferroviaire international (expéditeurs, chargeurs, propriétaires de wagons, entreprises de chemin de fer), souvent disséminés dans plusieurs pays.

La surveillance de la sécurité des transports publics et du fret ferroviaire fait partie des tâches prioritaires de l'OFT. L'office exerce sa surveillance au niveau normatif (élaboration de prescriptions), au niveau préventif (octroi d'autorisations de mise en service, d'exploitation, de construction etc.) ainsi que dans la phase d'exploitation (contrôles sur le terrain, audits, inspections). L'OFT ordonne aux entreprises concernées de prendre des mesures correctrices en cas de non-respect des normes de sécurité. Dans les cas les plus graves, il peut suspendre avec effet immédiat l'exploitation d'une installation ou interdire l'utilisation d'un véhicule.

L'OFT réalise ses contrôles d’exploitation par sondages et en fonction des risques. En 2014, il a inspecté 7124 wagons de marchandises, soit plus du triple qu’en 2007. Les experts de l'OFT vérifient en particulier si les véhicules sont en bon état du point de vue technique (par exemple l'état des essieux) et si les marchandises sont chargées correctement sur les convois (par exemple l'ajustement des bâches des semi-remorques).


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch


Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-57571.html