La douane suisse saisit de grosses quantités de graines de cannabis

Berne, 29.05.2015 - La douane suisse a constaté une augmentation des importations de graines de cannabis dans le trafic postal international. Il s'agit en l'occurrence de variétés permettant d'obtenir des plantes d'une teneur en THC très élevée. Ces graines tombant sous le coup de la loi sur les stupéfiants, elles ont été transmises aux autorités cantonales compétentes afin que celles-ci prennent en charge les enquêtes.

Au cours des premiers mois de 2015, la douane suisse a constaté une forte augmentation des importations de graines de cannabis dans le trafic postal international. De janvier à avril, quelque 50 000 de ces graines ont été saisies dans 2874 envois. Avec une croissance moyenne, il serait possible de produire à partir de ces graines quelque deux tonnes de marihuana séchée présentant une teneur en THC très élevée. Cette quantité correspond à une valeur marchande comprise entre 14 et 24 millions de francs.

La plupart des graines de cannabis saisies avaient été commandées à des boutiques en ligne et livrées en Suisse. Elles permettent d'obtenir des plantes d'une teneur en THC jusqu'à 25 fois supérieure à la limite légale de 1 %, raison pour laquelle elles tombent sous le coup de la loi sur les stupéfiants. Cette haute teneur en THC rend particulièrement dangereux les stupéfiants produits à partir de ces plantes.

Enquêtes par les autorités cantonales

Tous les envois ont été transmis aux autorités compétentes des cantons de destination. Celles-ci ont pris en charge les enquêtes. Selon les premières informations émanant des divers cantons, la saisie de ces envois a déjà entraîné le démantèlement de quelques plantations de chanvre en salle exploitées professionnellement.

La forte augmentation des saisies est avant tout due à une analyse complète des risques et aux contrôles ciblés qui en découlent. Les autorités douanières vont continuer d'observer attentivement la tendance qui a été constatée.

La douane suisse contrôle les lettres et colis postaux internationaux dans les centres postaux. Des collaborateurs de la douane civile et du Corps des gardes-frontière y exécutent des contrôles analogues à ceux qui sont effectuées dans les trafics routier, ferroviaire et aérien. Ils recourent à des chiens détecteurs de stupéfiants et à des moyens techniques. Dans les envois postaux, la douane suisse ne saisit pas seulement des stupéfiants; elle découvre aussi des armes, des contrefaçons de médicaments et d'articles de marque, ainsi que des produits obtenus à partir d'animaux protégés.


D'après l'ordonnance sur les tableaux des stupéfiants (OTStup-DFI, RS 812.121.11), sont notamment réputés stupéfiants les produits à base de cannabis suivants:

Cannabis: plante de chanvre ou parties de plante de chanvre présentant une teneur totale moyenne en THC de 1,0 % au moins et tous les objets et préparations présentant une teneur totale en THC de 1,0 % au moins ou fabriqués à partir de chanvre présentant une teneur totale en THC de 1,0 % au moins.
Résine de cannabis (haschisch), quelle qu'en soit la teneur en THC.
Graines de cannabis pour les plantes de chanvre présentant une teneur totale en THC de 1,0 % au moins.
Boutures de cannabis pour les plantes de chanvre présentant une teneur totale en THC de 1,0 % au moins.


Adresse pour l'envoi de questions

Service Médias, Administration fédérale des douanes AFD
no tél. +41 58 462 67 43, medien@ezv.admin.ch



Auteur

Administration fédérale des douanes
http://www.ezv.admin.ch

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-57441.html