Transport de marchandises dangereuses par le rail: premier recensement des risques environnementaux

Berne, 23.04.2015 - L’Office fédéral des transports (OFT), en étroite collaboration avec les chemins de fer, a analysé les transports de marchandises dangereuses sur le réseau ferré suisse afin de savoir où ils peuvent présenter des risques pour l’environnement. Il publie aujourd’hui son analyse sommaire et ses conclusions. Les entreprises de chemin de fer doivent approfondir les vérifications sur les sections à risques accrus, en collaborant étroitement avec les autorités. Là où c’est nécessaire, elles doivent envisager et prendre des mesures de réduction des risques. Ce faisant, la Suisse joue un rôle de pionnière en Europe.

Les voies de communication sur lesquelles sont transportées des marchandises dangereuses sont assujetties à l’ordonnance sur les accidents majeurs (OPAM), qui prescrit des mesures de sécurité propres à protéger la population et l’environnement. Alors que les risques pour la population sont déjà recensés depuis longtemps, les risques pour l’environnement font pour la première fois l’objet d’un rapport où ils sont systématiquement relevés. Ce rapport est le fruit de l’intense travail conjoint de l’OFT et des chemins de fer. Dans ce domaine, la Suisse joue un rôle de précurseur en Europe.

Le rapport rend compte des sections sur lesquelles les risques de contamination de la nappe phréatique et des eaux superficielles sont accrus. Les risques environnementaux ont été analysés pour des substances caractéristiques susceptibles de polluer les eaux et à comportement variable. Sur les 3652 kilomètres du réseau à voie normale, les sections qui requièrent un examen approfondi s’étendent au total sur 42 km pour les eaux superficielles et sur 10 km pour la nappe phréatique. Les chemins de fer vont à présent analyser les sections concernées avec l’OFT, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et les services spécialisés cantonaux en matière d’accidents majeurs. Là où c’est nécessaire, on envisagera de réduire les risques en prenant des mesures de génie civil ou d’organisation, par exemple en créant des chambres de vannes dans l’évacuation des eaux.

Rapport sur les risques pour la population mis à jour

L’OFT a également publié aujourd’hui le compte-rendu mis à jour des risques pour la population inhérents au transport ferroviaire de marchandises dangereuses. Comme en 2011, aucune section ne présente de risques inacceptables.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-56976.html