« Combien ? » : nouvelle campagne de prévention des problèmes liés à l’alcool

Berne, 23.04.2015 - A partir de combien de verres la consommation d’alcool présente-t-elle un risque pour la santé ? Les risques encourus varient selon les individus et la situation. Pour sa nouvelle campagne de prévention des problèmes liés à l’alcool, l’Office fédéral de la santé publique, avec ses organisations partenaires, veut inciter chaque personne à répondre à la question en lui fournissant des informations sur les effets de l’alcool. Au cœur de la campagne, la semaine alcool, organisée tous les deux ans, aura lieu du 30 avril au 9 mai.

L'OFSP a conçu pour les années 2015 à 2017 une campagne visant à sensibiliser le grand public aux risques inhérents à la consommation problématique d'alcool. Sur le site www.alcohol-facts.ch, un quiz répond notamment aux questions les plus fréquentes et donne accès à des informations détaillées sur des thèmes variés: effets de l'alcool et risques pour la santé, prise de poids, âge, dépendance etc.

La plupart des gens sont intéressés à savoir ce qu'ils peuvent faire pour vivre en bonne santé. La campagne réagit à ce besoin. Elle veut inciter chacune et chacun à réfléchir sur sa propre consommation et sur la meilleure manière de minimiser les risques liés à l'alcool, pour soi ou pour son entourage, ainsi que d'éviter la dépendance. Elle indique également où les personnes concernées et leurs proches peuvent si nécessaire recevoir conseils et assistance.

Semaine alcool
Organisée tous les deux ans depuis 2011 la semaine alcool répercute les messages de la campagne. Des activités les plus diverses sont mises sur pied, à un niveau régional surtout, par les organismes œuvrant dans le domaine de la prévention et de l'assistance, ainsi que par des groupes issus du monde de la culture, du sport, du travail social, de la police ou de l'éducation. On peut citer par exemple des stands interactifs, un parcours de minigolf à faire avec des lunettes simulant des taux divers d'alcoolémie, des soirées cinéma à thème, des lectures ou des concours pour jeunes. La semaine alcool aura lieu dans toute la Suisse du 30 avril au 9 mai.

Risques pour la santé
L'alcool peut être, du moins partiellement, la cause de nombreuses maladies lorsqu'il est consommé en trop grande quantité, trop souvent ou au mauvais moment. Les maladies du foie et du pancréas dominent chez les adultes d'âge moyen, alors que les cancers prédominent chez les personnes âgées. Le risque de développer un cancer de la bouche, du pharynx, de l'œsophage et du sein augmente de manière significative avec la quantité consommée. A cela s'ajoute le risque de développer une dépendance à l'alcool. Selon des estimations pour l'année 2011, quelque 1600 décès sont imputables à l'alcool parmi la population de 15 à 74 ans.

La campagne nationale de prévention des problèmes liés à l'alcool 2015-2017 est menée par l'OFSP, conjointement avec les organisations Addiction Suisse, Fachverband Sucht, Groupement Romand d'Etudes des Addictions (GREA) et Ticino Addiction, ainsi qu'avec des représentants des cantons. Elle s'inscrit dans le Programme national alcool (PNA), qui rassemble une large alliance dans la lutte contre l'abus d'alcool.

Repères de la Commission fédérale pour les problèmes liés à l'alcool (CFAL)
La consommation d'alcool présente des risques pour la santé, qui varient selon l'âge, le sexe, l'état de santé, mais aussi selon la quantité et la fréquence à laquelle on boit. Dans le souci de distinguer une consommation à moindre risque des autres situations, la Commission fédérale pour les problèmes liés à l'alcool a défini une série de repères pour les personnes qui boivent de l'alcool. Les hommes adultes en bonne santé ne devraient pas boire plus de deux à maximum trois verres standard d'alcool (1 verre standard contient environ 10 grammes d'alcool pur, soit 3dl de bière ou 1 dl de vin). Les femmes adultes en bonne santé ne devraient pas dépasser un à maximum deux verres par jour. Pour tous, une pause d'au moins deux jours sans alcool par semaine est conseillée. Les enfants de moins de 16 ans ne devraient pas boire d'alcool du tout. Il est vivement recommandé aux femmes enceintes et qui allaitent, aux personnes qui prennent des médicaments, qui conduisent un véhicule, au travail ou lors d'activités nécessitant une très grande concentration d'éviter l'alcool.

Serveur FTP avec des images pouvant être téléchargées (valable jusqu'au 11 mai 2015):

ftp://client.havasworldwide.ch/
User : Medien
Password : Alcohol


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, service de presse, téléphone 058 462 95 05 ou media@bag.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-56961.html