Vote électronique : utilisation de nouveaux systèmes et participation de nouveaux cantons

Berne, 08.03.2015 - À l’occasion de la votation populaire fédérale du 8 mars 2015, le canton de Glaris a recouru pour la première fois au vote électronique. Le canton de Zurich a, pour sa part, repris ses essais. C’est également la première fois qu’on a utilisé de nouveaux systèmes, qui permettent la vérifiabilité individuelle. En tout, 14 cantons ont offert la possibilité de voter par voie électronique.

À l'occasion du scrutin du 8 mars 2015, le canton de Glaris a proposé pour la première fois le vote électronique à ses électeurs suisses de l'étranger. En outre, le canton de Zurich a repris ses essais de vote électronique. Il les avait suspendus en 2011. Les électeurs suisses de l'étranger sont également un groupe‑cible dans le cadre des essais menés par le canton de Zurich. Grâce à l'instauration du vote électronique dans les deux cantons susmentionnés, 99 000 des 142 000 électeurs suisses de l'étranger enregistrés dans tout le pays ont pu profiter de cette nouvelle forme de vote, ce qui constitue une première. La Confédération et les cantons ont ainsi atteint l'objectif qu'ils s'étaient fixé en 2011, à savoir permettre à la majorité des électeurs suisses de l'étranger de voter par voie électronique d'ici aux élections de 2015.

Tous les cantons concernés ont utilisé des systèmes qui permettent la vérifiabilité individuelle. La vérifiabilité individuelle donne la possibilité aux électeurs de contrôler si leur suffrage a été transmis correctement. Ils sont ainsi en mesure d'identifier toute manipulation touchant leur appareil ou le réseau Internet. La vérifiabilité figure au cœur des nouvelles exigences de sécurité que le Conseil fédéral a définies en 2013 dans son troisième rapport sur le vote électronique.

À l'avenir, les résultats du vote par voie électronique seront publiés sur le site Internet de la Chancellerie fédérale, le soir du dimanche de chaque votation, et non plus dans des communiqués. On ne publiera désormais un communiqué qu'en cas d'événement particulier.

Faits et chiffres concernant le scrutin du 8 mars 2015
Quatorze cantons ont donné la possibilité de voter par voie électronique à 194 000 électeurs au total. Les cantons de Genève et de Neuchâtel ont donné cette possibilité non seulement à leurs électeurs suisses de l'étranger, mais - cette fois-ci également - à leurs électeurs de l'intérieur. Douze autres cantons (Zurich, Berne, Lucerne, Glaris, Fribourg, Soleure, Bâle‑Ville, Schaffhouse, Saint-Gall, Grisons, Argovie et Thurgovie) n'ont offert cette possibilité qu'aux Suisses de l'étranger.

Lors du dépouillement des votes électroniques du système du Consortium Vote électronique, une interruption a eu lieu. Le processus a pu être porté à terme grâce à une intervention manuelle. Des clarifications sont en cours afin d'éviter que pareils incidents puissent se produire à l'avenir.

Chemin d'accès aux données pertinentes : www.chf.admin.ch > Thèmes > Droits politiques > Vote électronique > Aperçu des essais


Adresse pour l'envoi de questions

Claude Gerbex, porte-parole de la Chancellerie fédérale
Tél. : 058 462 37 09



Auteur

Chancellerie fédérale
http://www.bk.admin.ch/index.html?lang=fr

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-56483.html