CFR – Un bulletin TANGRAM sur l'humour, la satire et l'ironie

Berne, 08.12.2014 - La Commission fédérale contre le racisme CFR publie un bulletin TANGRAM sur l’humour, la satire et l’ironie, des domaines où la liberté d’expression est parfois invoquée pour propager des idées ouvertement racistes de manière sournoise. Le contexte et l’intention jouent un rôle déterminant. Il faut aussi prendre conscience de l’impact de la diffusion par l’humour des représentations stéréotypées.

L’humour est une arme redoutable pour lutter contre le racisme et les préjugés. Mais l’humour, la satire et l’ironie peuvent aussi servir à propager des idées racistes ou antisémites. Cependant, dans la plupart des cas polémiques survenus cette année, les humoristes se sont bornés à reproduire des stéréotypes sans les remettre en question, contribuant consciemment ou inconsciemment à ancrer dans la société majoritaire une certaine vision discriminatoire des minorités et un rapport de domination.

L’humour a un rôle important dans la société et n’est jamais innocent. Il peut remettre en question les rapports de domination ou les entériner, démasquer les préjugés ou les propager. Il constitue aussi un outil d’émancipation.

Le rire, en tant que source de réflexion, peut servir à amorcer un changement de nos propres valeurs. Interviewé par TANGRAM, l’humoriste Charles Nguela, estime que «le rire met tout le monde sur un pied d’égalité et facilite le dialogue». Quant au socio-anthropologue Rohit Jain, il arrive à la conclusion que: «Pour que l’humour incite comme il se doit au changement et à la critique, il est impératif de veiller à sa pluralisation institutionnelle et à sa démocratisation et de s’assurer de sa nature critique envers le racisme.»

Pour cette édition de TANGRAM, la CFR a entre autres sollicité un juriste, des sociologues, une linguiste, un théologien - par ailleurs aussi caricaturiste -, des écrivains… et des humoristes! Leurs positions sur la question du racisme et de l’humour ne se recoupent pas toujours mais apportent des éclairages riches et nuancés sur des questions complexes.

Comme l’a si bien écrit le théologien et caricaturiste Albert de Pury dans TANGRAM, «Rire est pour les humains l’une des manifestations les plus tangibles du bonheur. Rire des gros, rire des maigres, rire des maladroits, rire des finauds, rire des puissants, rire des faibles, rire des autres et, finalement, rire de nous-mêmes.»

Il faut néanmoins prendre conscience de l’impact de représentations stéréotypées dans la société et se distancier davantage de diffamations ciblées qui s’expriment sous couvert d’humour ou de satire. Avec ce bulletin TANGRAM sur l’humour, la satire et l’ironie la CFR espère avoir quelque peu clarifié le débat.


Adresse pour l'envoi de questions

Martine Brunschwig Graf, présidente de la CFR, 079 507 38 00, martine@brunschwiggraf.ch
Joëlle Scacchi, responsable de la communication de la CFR, 079 322 19 70, joelle.scacchi@gs-edi.admin.ch



Auteur

Commissions du DFI


Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-55578.html