La Confédération souhaite améliorer la situation des proches aidants

Berne, 05.12.2014 - En raison de l'évolution démographique, l'assistance et les soins apportés par des proches aux membres de leur famille seront encore plus importants à l'avenir. Les besoins sont d'autant plus cruciaux que le système de santé ne dispose pas des ressources humaines et financières pour la prise en charge complète et professionnelle de ces personnes. Le Conseil fédéral lance diverses mesures visant à soutenir les proches aidants et examine les conditions leur permettant de mieux concilier activité professionnelle et travail de prise en charge. Ces mesures seront réalisées en collaboration avec les cantons, les communes et des organisations privées.

Le Conseil souhaite améliorer les conditions de travail des proches aidants de manière à ce qu'ils puissent effectuer durablement des tâches d'assistance en toute sérénité. Il a ainsi approuvé le Plan d’action de soutien et de décharge en faveur des proches aidants, qui découle de son programme global « Santé2020 ».  

Ce plan prévoit des informations de meilleure qualité et des offres de décharge, telles que le service de bénévoles ou des lits en maisons de retraite et en EMS pendant des périodes de vacances. Un volet important concerne les mesures permettant de mieux concilier travail et soins aux proches.  Ces deux prochaines années seront consacrées à l'élaboration des bases légales pour, d'une part, améliorer la sécurité juridique en cas d'absences au travail pendant une courte durée. D'autre part, il s'agira d'examiner les possibilités d'introduire un congé pour tâches d'assistance avec ou sans maintien du salaire pour les absences de longue durée. L'objectif est également de sensibiliser les entreprises à cette thématique.  

En Suisse, quelque 330 000 personnes en âge de travailler apportent régulièrement soins et assistance à des proches. Environ 700 000 personnes de tous âges sont ainsi tributaires d'une aide informelle. Le nombre de personnes âgées nécessitant des soins augmentera fortement au cours de prochaines années. En outre, un millier d'enfants tombent gravement malades chaque année. Les soins et l'assistance apportés à des membres de la famille gravement malades ou en fin de vie constituent souvent une charge pour les proches aidants, et peut se traduire par de l'épuisement ou d'autres problèmes de santé.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la santé publique, section Communication, +41 58 462 95 05, media@bag.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-55520.html