Prévisions pour le tourisme suisse

Berne, 20.10.2014 - Il faut s’attendre à ce que, pendant la saison d’été 2014, l’économie touristique suisse n’ait connu qu’une très modeste croissance (0,2 %) du nombre des nuitées hôtelières. Pour la saison d’hiver imminente (novembre 2014 à avril 2015), BAKBASEL table sur une progression de la demande en nuitées hôtelières de 2,0 % par rapport à la saison d’hiver 2013. Les perspectives pour la saison d’été 2015 se présentent également sous de bons auspices (+2,3 %). L’année touristique 2016 devrait ramener l’économie du tourisme suisse sur une courbe de croissance à long terme (1,2 %).

Pour la saison d’été 2014, les opérateurs du tourisme suisse ne pourront annoncer qu’une très modeste progression de la demande. L’estimation la plus récente, relative à cette saison qui s’achèvera en octobre, table sur une augmentation du nombre de nuitées hôtelières de 0,2 %, traduisant une demande moins soutenue que prévu. Cette évolution peut être imputée à deux raisons majeures : d’une part, le moteur devant tirer la reprise conjoncturelle en Europe est en panne ; d’autre part, pendant les mois de l’été 2014, les conditions météorologiques, si déterminantes pour le tourisme de loisir et de villégiature, se sont fréquemment montrées peu avantageuses.

Alors que l’hiver 2013/2014, avec une progression de seulement 0,9 % de la demande en nuitées hôtelières, a affiché un résultat modeste, l’augmentation escomptée pour la saison d’hiver imminente devrait se montrer plus dynamique (+2,0 %). Ce pronostic se fonde sur une croissance conjoncturelle toujours plus tonique à l’échelle mondiale, mais surtout en Europe, ainsi que sur un cours de change stable du franc suisse par rapport à l’euro. Mais des conditions météorologiques et un enneigement plus favorables que pendant l’hiver 2013/2014 constituent une condition indispensable pour que ce pronostic puisse se concrétiser. Les prévisions optimistes émises par BAKBASEL valent aussi pour la saison d’été 2015, au cours de laquelle l’augmentation de la demande devrait atteindre 2,3 %. La progression en termes de nuitées hôtelières enregistrée pour l’ensemble de l’année touristique 2015 (novembre 2014 à octobre 2015) devrait donc s’établir à 2,2 %.

BAKBASEL estime que, pendant l’année touristique 2016, le tourisme suisse retrouvera le rythme de croissance à long terme (+1,2 %). A moyen terme, le tourisme suisse bénéficiera de l’embellie conjoncturelle de l’économie mondiale, d’un cours de change stable franc suisse/euro, ainsi que des revenus en hausse constante dans plusieurs pays constituant des marchés porteurs (par exemple en Asie ou en Europe de l’Est). Les perspectives pour l’année touristique 2017 ressemblent à celles de 2016 : BAKBASEL table sur une expansion de la demande de 1,3 % au total.

D’après les dernières estimations établies par BAKBASEL, le chiffre d’affaires (hors exploitations annexes) généré par les remontées mécaniques suisses durant l’année touristique en cours devrait accuser un recul réel de 4,3 % si l’on compare la situation à celle de l’année précédente. Pour 2015, BAKBASEL table sur une hausse du chiffre d’affaires de 3,1 %. A moyen terme, les perspectives pour les remontées mécaniques suisses s’annoncent positives. Pour les années touristiques 2016 et 2017, BAKBASEL escompte une progression du chiffre d’affaires réel (hors exploitations annexes) de 2,5 %, respectivement de 2,3 %. D’une part, les touristes venant pour un séjour devraient générer une demande plus importante, et, d’autre part, les touristes suisses à la journée, encouragés par une conjoncture nationale favorable, devraient à leur tour se montrer plus nombreux.


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-54866.html